• 2020/10/30 : Conférence en ligne - Economie circulaire : la boucle vertueuse pour la compétitivité (11h00)

    Le vendredi 30 octobre 2020 – LIEGE CREATIVE vous invite à une conférence en ligne sur le thème « Economie circulaire : la boucle vertueuse pour la compétitivité » avec Mario Sinnaeve, Responsable Contrôle Qualité - Recherche & Développement (Marichal Ketin Belgium) et Hélène Bleus, Chercheuse Doctorante, Smart City Institute (HEC-Liège). 

  • 2020/11/28-29 : Salon RECUP'ère (Namur) - Reporté 27-28/11/2021

    Mise à jour 28/10/2020 : reporté aux samedi 27 et dimanche 28 novembre 2021


    Du samedi 28 au au dimanche 29 novembre 2020 - RECUP'ère, le salon de l'Eco-consommation, de l'Eco-design & du Réemploi, sera cette année en mode Art et Culture pour sensibiliser les citoyens au concept du réemploi. une initiative de l’Echevinat de l’Environnement de la Ville de Namur

  • As a Service : un nouveau modèle d’entreprise circulaire

    CSTC-exemple-systeme-gestion-batiment

    Alors que notre modèle de consommation et de vente actuel est principalement basé sur l’achat unique d’un produit par un utilisateur qui en devient propriétaire, de nouveaux modèles économiques développés récemment consistent à vendre la fonction ou l’utilisation d’un produit plutôt que le produit lui-même. Ces modèles appelés as a Service offrent de nombreuses opportunités pour le secteur de la construction. 

  • Conception et réalisation de bâtiments ‘circulaires’

    CSTC-projet-zin

    Appliquer les principes de l’économie circulaire à un projet de construction demande que l’on consacre suffisamment de temps à sa préparation et que l’on puisse traduire les choix effectués en solutions pratiques. Cet article propose un plan par étapes et quelques exemples permettant d’aider l’équipe chargée du projet à faire les bons choix en vue de la réalisation d’un bâtiment adaptable, visant la circularité et un faible impact environnemental. 

  • Connaissez-vous OPALIS ?

    porte_lambrequins_Lucheux_by_Roussel

     

    L’utilisation de matériaux de récupération dans la construction s’inscrit tout à fait dans une attitude durable qui ne peut que prendre de l’ampleur. Dans cette optique, un outil de référence est maintenant disponible :

    le‘Guide de réemploi des matériaux de construction’ mis en place par l'asblROTOR

  • Des nouvelles de la passerelle de Tintagel

    ruines-du-Chateau-de-Tintagel

    Le château de Tintagel n’a pas toujours été aussi isolé. La bande de terre qui, au Moyen-âge, le reliait à la côte de Cornouailles a été érodée par la mer pour disparaître vers le 15 ou 16e siècle.

    Une passerelle contemporaine va recréer le lien. 

  • L’économie circulaire : bien plus que du recyclage !

    CSTC_schema_economie_circulaire

    En Belgique, le secteur de la construction produit annuellement plus de 15 millions de tonnes de déchets. Bien que la majeure partie de ces déchets soit recyclée, de nombreux défis restent à relever. D’une part, ce recyclage est réalisé principalement dans des applications de moindre valeur (sous-cyclage, ou downcycling). D’autre part, de plus en plus de déchets non pierreux sont produits sans qu’il existe encore de solution de valorisation.

  • Le béton dans l’économie circulaire : l’utilisation de granulats recyclés

    CSTC-coupe-dans-beton

    L’économie circulaire permet aux produits et aux matériaux de conserver leur valeur le plus longtemps possible. Elle offre également de nouvelles opportunités pour le béton. Les granulats issus des débris de construction et de démolition peuvent ainsi être recyclés et réutilisés dans du béton. Diverses études prénormatives et projets de recherche y ont été consacrés au cours des dernières années. 

  • Le BIM, un pas plus loin : chantier et déconstruction !

    grue-portant-boite-BIM-illustration-pretexte-montage

    Alors que le BIM devient opérationnel dans ses premiers niveaux, d'autres opportunités se dessinent au fur et à mesure des développements.

    En voici deux exemples dans le suivi de chantier et la déconstruction ultérieure.

  • Le numérique : un outil pour favoriser l’économie circulaire

    CSTC-integration-BIM-etapes-processus-construction-demolition

    Les nouvelles technologies liées à l’acquisition d’informations, à leur gestion, à leur stockage puis, éventuellement, à leur optimisation représentent une opportunité majeure, pour le secteur de la construction, d’améliorer la circularité des bâtiments tant par la précision et la fiabilité des informations récoltées que par l’amélioration des processus d’échange et de conception. 

  • Les matériaux biosourcés au sein de l’économie circulaire

    CSTC-contribution-facade-verte-emission-co2

    Pour répondre à la demande croissante en matériaux de construction, tout en tenant compte des défis sociétaux et environnementaux, le développement des filières de produits biosourcés est incontournable. Il importe cependant de rester vigilant quant à l’impact environnemental réel de ces produits. 

  • Maintenir les performances des cloisons déplaçables

    CSTC-barriere-incendie-acoutique-deplacable-plafond-suspendu

    Les cloisons intérieures ont un rôle important à jouer en matière d’économie circulaire. En plus de permettre une adaptabilité des espaces, elles peuvent en effet être récupérées et reconditionnées dans d’autres bâtiments. Encore faut-il qu’elles répondent aux exigences de sécurité et de confort, et que ces performances soient maintenues à la suite des démontages et remontages successifs. 

  • Recycler (encore) mieux les déchets de construction et de démolition

    CSTC-collecte-selective-sur-chantier-exemple

    Pionnière depuis de nombreuses années dans le domaine du recyclage des matériaux pierreux, la Belgique atteint aujourd’hui un taux de recyclage de plus de 90 % pour ce type de déchets. Toutefois, la transition vers une économie circulaire met le secteur au défi de recycler davantage les autres matériaux, et ce de manière qualitative. 

  • Réemploi des matériaux : comment justifier leurs performances techniques ?

    CSTC-stockage-materiaux-pour-reemploi

    On observe aujourd’hui une tendance au réemploi des matériaux dans le secteur de la construction. La réutilisation d’éléments tels que des briques, des dalles en pierre naturelle, des isolants, des finitions intérieures ou des armatures permet de créer des circuits courts menant à une diminution de l’impact environnemental et à la création d’activités économiques locales.