Veilleconstruction.be

Veilleconstruction.be - Rénovation

  • 2019/11/14 : 5à7 - Visite - Rénovation par ChanvrEco (Engis)

    Le jeudi 14 novembre 2019 – Dans le cadre du cycle 5à7, le Cluster Eco-construction vous propose une visite « Rénovation par ChanvrEco » en compagnie de son gérant, Sébastien Ernotte, qui vous fera découvrir un large panel de techniques.

  • Attention aux mouvements du sol et aux déformations qu’ils entraînent !

    CSTC-definition-parametre-rotation-relative

    Le CSTC est régulièrement confronté à des questions relatives à l’apparition de fissures ou de dégâts dus aux déformations que subissent les fondations d’un bâtiment. Les risques doivent être évalués selon que ces déformations concernent des constructions neuves ou existantes. Divers outils et méthodes sont disponibles à cet effet. 

  • BIM : du MOOC aux chantiers emblématiques - Rénovation (1/2)

    Notre-Dame-de-Paris-photo-marc-mjollnir

    Le 05 novembre prochain, la plateforme MOOC Bâtiment Durable ouvre pour la deuxième fois le MOOCBIM, une occasion d’aller à la découverte de ce processus qui gagne chaque jour du terrain.

    La tour Eiffel et Notre-Dame de Paris ne diront pas le contraire. Le BIM s’applique tant en rénovation qu’en construction neuve.

  • Enquête - Rénovation du bâti ancien à Bruxelles et métiers

    3dman-bonhomme-avec-loupe-illustration-pretexte-enquete

    Quels impacts l’évolution de la rénovation du bâti ancien à Bruxelles va-t-elle avoir sur les métiers (travailleurs et futurs travailleurs) du secteur de la construction ? Comment les anticiper en matière de sensibilisation et de formation ? 

    Le Centre de Référence professionnelle bruxellois pour le Secteur de la Construction (CDR Construction) réalise une étude dont la finalité réside dans d’identification des actions prioritaires en matière de sensibilisation, de formation et d’emploi dans le cadre de la rénovation du bâti ancien – antérieur à 1948. 

  • FARCC - Vous avez dit « Coyau » ?

    coyau_sur_toiture_contemporaineLes FARCC se suivent à un rythme soutenu et enrichissent les ressources des prescripteurs, principalement dans les interventions patrimoniales.

    Au tour des coyaux de faire l’objet d’une fiche d’aide à la rédaction des documents de marché.

  • FARCC – La restauration d’un plancher massif en chêne

    plancher_bois_illustration_pretexte

    Le respect du travail des artisans d’autrefois et la belle conservation de leurs ouvrages requièrent une restauration de qualité. Jean-Christophe Scaillet de la Cellule d’appui et contrôle technique à la Direction de la restauration du patrimoine (SPW / DGO4 / Patrimoine) y contribue à travers la publication régulière de Fiches d’Aide à la Rédaction de Cahiers des Charges (FARCC).

    La dernière en date concerne les interventions sur un « Plancher massif en chêne à joint debout posé sur lambourde ».

  • Les FARCC s’intéressent aux crochets de service

    SPW_DG04_Jean-Christophe_Scaillet_FARCCLes crochets de service s’appellent aussi « crochets de toit », « crochets de sécurité », « crochets à échelles ». Comme d’autres accessoires similaires (les passe-cordes, les passe-barres), ils facilitent l’accès des couvreurs aux toitures. Ils doivent donc être sûrs, résistants, sans déforcer l’étanchéité tout en s’intégrant esthétiquement dans les couvertures.

    Et si les nouvelles techniques de travail en hauteur (nacelles, …) permettent parfois de s’en passer, ce n’est pas toujours le cas. Pour un tel ouvrage, une FARCC était bien nécessaire !

  • Rénovation durable – La Guidance Wheel pour des choix réfléchis et organisés

    ancienne-maison-en-pierre

    En rénovation énergétique de bâtiments anciens, il n’est pas toujours facile de prendre les décisions les plus judicieuses, les facteurs interagissent, les situations sont particulières et les points de vigilance nombreux. Que l’on habite en Belgique, en France ou en Angleterre, la réflexion reste toujours aussi complexe. 

    En Angleterre, plusieurs organisations à but non lucratif soucieuses du devenir des constructions traditionnelles travaillent à l’amélioration de leurs performances pour les rendre plus durables en termes d’énergie, de salubrité et de longévité.