Veilleconstruction.be

« Solar Impulse Efficient Solution » … un label environnemental pour le bloc de chanvre d’Isohemp !

feuille-de-chanvre-sur-fond-de-chaux-illustration-pretexte

Isohemp Natural Building est une entreprise wallonne, spécialisée dans la fabrication industrielle de produits à base de chanvre. Son produit phare ? Le bloc chaux-chanvre.

En ce mois de juin 2020, elle est entrée dans le cercle vertueux des entreprises distinguées par la Fondation Solar Impulse avec l’obtention du prestigieux label « Solar Impulse Efficient Solution ».

La société

L’idée des fondateurs d’Isohemp a été de présenter le mélange chaux-chanvre, habituellement banché ou projeté, sous la forme d’un bloc que tout particulier ou professionnel peut facilement maçonner. Nous sommes en 2011. Le développement du concept (et quelques produits dérivés) démarre. D’artisanale en 2013, la production est très vite passée à industrielle l’année suivante. Le bloc est de plus en plus (re)connu, sa zone de chalandise s’étend à l’étranger. Les investissements se succèdent et la taille du site de production ne cesse d’augmenter pour répondre au marché. En 2020, 20 personnes y travaillent et la société vient de lever quasi 7 millions d’euros pour la construction d’une usine 4.0 en 2021. La capacité de production passera alors de 1 à 5 millions de blocs par an.

Alors que le bloc de chanvre a déjà toutes les qualités requises pour la « construction durable », cette nouvelle pépite technologique ancre d’autant plus fermement Isohemp dans le développement durable. Gestion intégrée (ERP), performance énergétique, bien-être, robotisation, … sont quelques-uns des composants prioritaires du projet.

Entreprendre cette démarche de labellisation s’inscrivait tout naturellement dans le parcours. La voir acceptée récompense les efforts accomplis et à venir de cette équipe dynamique.

Lire aussi :

 

Le label

→ Un contexte

Bertrand Piccard, ce nom ne vous est certainement pas inconnu. Cet aéronaute (aussi psychiatre, grand sportif et scientifique), passionné des technologies propres, aime faire le tour du monde sans …. Le premier, il l’a fait sans escale avec un ballon en 1999 , le second sans carburant avec l’avion solaire Solar Impulse (mars 2015 - juillet 2016). Dans les deux cas, il a fait la une des journaux. Une occasion extraordinaire de promouvoir sa conviction en un monde meilleur grâce aux technologies propres et aux énergies renouvelables.

→ Une Alliance

A l’issue de ce succès, sa Fondation Solar Impulse lance, le 11 novembre 2016, l'« Alliance Mondiale pour les Technologies Propres », devenue « Alliance mondiale des solutions efficientes » en 2017. Un projet ambitieux pour rassembler et créer des synergies entre les acteurs « qui produisent des technologies propres, les exploitent ou en soutiennent l'utilisation ». Les solutions devront être rentables et apporter une réponse aux défis d’aujourd’hui (environnement, climat, sanitaire, …) parce que Bertrand Piccard y croit : «(…) les technologies propres peuvent accomplir l'impossible ». De ces solutions, il compte bien en sélectionner 1000 et les accréditer avec un label : « Solar Impulse Efficient Solution ». Cette double notion indissociable de rentabilité et performance environnementale (de la fabrication à l’utilisation) constitue l’âme du label au travers duquel il s'adresse aux décideurs. Avec cette mise en avant de solutions performantes, il espère les inciter à adopter de meilleures politiques et réglementations environnementales.

Voilà ce signifie le label du bloc de chanvre d’Isohemp.

D’autres entreprises belges ont obtenu le label pour leurs technologies innovantes, à l’exemple de :

  • Smartnodes et son projet d’éclairage intelligent « Smart Cities Through Smart Lighting » ;
  • Shayp qui analyse de la consommation d’eau et détecte les fuites d’eau en temps réel ;
  • QPinch et sa récupération de chaleur en industrie pour en réduire l’empreinte carbone globale à l’échelle mondiale.

Plus de 500 solutions ont déjà été sélectionnées à travers le monde entier. Bien que 50 pays soient représentés, plus de 80 % des projets sont européens. L’appel à candidatures est toujours ouvert, avec une invitation toute particulière aux autres continents : Amérique du Nord, du Sud, Afrique, Asie et Océanie pour en diversifier l’origine et les sujets.

Alors qu’ils sont déjà 400, la fondation recrute également des experts pour étoffer son équipe en charge de l’évaluation les projets proposés à la labellisation.

Vous développez une solution innovante ? Ou faire partie des experts vous tente ? La Fondation Solar Impulse attend votre candidature avec impatience. Avec eux, foncez vet scandez : « Now… Let’s get to 1000 ! »

 

 

 

Sources :
- courriel Isohemp 16/06/2020
- « Isohemp obtient le label ‘Solar Impulse Efficient Solution‘ », 12/06/2020, www.innovatech.be
- www.isohemp.com
- « Bertrand Piccard », fr.wikipedia.org
- solarimpulse.com
- « QPINCH reçoit le label Solar Impulse Efficient Solution », 14/06/2019, entreprises.bnpparibasfortis.be
- « SHAYP décroche le Solar Impulse Efficient Solution Label », 11/02/2020, www.circulareconomy.brussels
- « Smartnodes reçoit le label Solar Impulse Efficient Solution », Michel Heukmes, 14/11/2018, www.construction21.org
- « La Fondation Solar Impulse recherche des experts… et des projets ! », Thierry Decloux, 18/05/2020, www.uwe.be
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : montage - pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

Cet article n'est pas un publireportage. Il est né du souhait d'un e-veilleur de partager une information jugée intéressante et ce, sans engagement.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

Loading ...