Veilleconstruction.be

Prévention incendie - Des portes résistant au feu, mais pas que !

Dans le cadre de la prévention incendie, le principe du compartimentage est essentiel pour assurer la sécurité des personnes, permettre l’intervention des services de secours et limiter les dommages causés au bâtiment et à son contenu. Mais qu'en est-il des portes permettant de traverser les parois résistant au feu ? 

La réglementation

Contrairement à plusieurs autres éléments de construction, le critère de résistance au feu des portes ne peut pas être calculé à l’aide des Eurocodes. Il doit en effet être démontré par le biais d’un essai spécifique réalisé conformément à la norme NBN EN 1634-1 et classifié selon la norme NBN EN 13501-2 (ou testé et classifié sur la base de l’ancienne norme belge NBN 713-020 jusqu’à la fin de la période de transition).

Il est important de préciser que le résultat d’un essai de résistance au feu ne couvre pas seulement le vantail mais l’ensemble du bloc-porte (vantail, ébrasements, système de fermeture et de suspension, éléments latéraux ou impostes, vitrages et/ou grilles de ventilation) et la paroi dans laquelle il se trouve. La mise en œuvre (resserrage, jeu, fixation, …) joue également un rôle crucial. Modifier l’un de ces paramètres peut compromettre la résistance de la porte en cas d’incendie.

Consulter l'article.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille