Veilleconstruction.be

A Uccle, un bâtiment chauffé et refroidi ... grâce aux égouts

Christophe-Haveaux-Apere-centre-administratif-Uccle-chauffage-riothermie-Archipelago

Le nouveau centre administratif communal récupère la chaleur ou la fraîcheur des eaux d’égouttage pour les transformer en énergie de chauffage ou de refroidissement selon les saisons. Avec un procédé innovant en riothermie.

Le nouveau centre administratif de Uccle, baptisé bâtiment U, est une rénovation basse énergie certifiée exemplaire par la Région bruxelloise.

Sa caractéristique la plus innovante consiste à utiliser notamment la riothermie pour se chauffer ou se refroidir.

Ce procédé permet de récupérer la chaleur ou la fraîcheur des eaux d’égouttage pour les transformer en énergie de chauffage ou de refroidissement selon les saisons.

L’intercommunal VIVAQUA, qui gère 1.900 km d’égouts à Bruxelles, teste ici un projet pilote.

Comment fonctionne la riothermie ?

A l’origine du projet, ce constat : lorsqu’il fait froid en hiver, il fait plus chaud dans l’égout et inversement, quand il fait chaud en été, il fait frais dans l’égout. En effet, la température des eaux rejetées par les habitations est relativement constante.

La riothermie consiste dès lors à extraire les calories via un échangeur à chaleur placé dans le réseau d’égouttage, pour ensuite les injecter, à faible renfort énergétique, dans une pompe à chaleur à haut rendement. Le recours à l’énergie fossile s’en retrouve proportionnellement diminué.

Lire la suite de l'article sur www.renouvelle.be

 

 
Les auteurs d'APERe ont aussi écrit :

L’efficience énergétique en test réel
Performance photovoltaïque : faut-il remplacer une installation après 10 ans ?
L’autoconsommation collective, un modèle rentable à développer en Belgique
Coup de foudre pour les éoliennes

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

Loading ...