Veilleconstruction.be

Pourquoi un dinosaure édenté est-il un exemple pour la construction ? - L'histoire du dinosaure (1/2)

Cet article sur le dinosaure qui a perdu ses dents devait vous parler de photogrammétrie.

Les recherches pour le rédiger ont livré une réflexion beaucoup plus intéressante sur l'évolution avec un parallèle surprenant dans la construction.

Mais encore ….

Tout part de ce tweet avec le museau malmené d’un Megalosaurus. 

Les amis des dinosaures de Crystal Palace expliquent dans l'article associé avoir eu recours à la photogrammétrie pour documenter le rapport de conservation. Le scan 3D des fragments permettra de mieux comprendre les causes de la rupture et d'analyser les options de restauration.

Avant de rédiger, nous devions en savoir plus sur ce Crystal Palace et trouver une photo. Une vraie histoire est alors apparue derrière ce qui semblait n’être qu’une anecdote.

Crystal Palace Park

→ Les dinosaures

Les dinosaures sont l’oeuvre de Benjamin Waterhouse Hawkins, un sculpteur britannique aidé dans la reconstitution par le paléontologue Richard Owen afin de garantir la plus grande fidélité historique. Avec d’autres animaux disparus, ils ont été commandés en 1852 par la Crystal Palace Company. Elle souhaite une animation ludique pour ce parc au Sud de Londres où elle va déplacer le Crystal Palace, pavillon de métal et de verre construit pour l'exposition universelle de 1851.

Les maquettes sont réalisées en béton armé dont celle de notre Mégalosaure. Une armature (rouillée) est d'ailleurs bien visible au niveau de la fracture.

Un documentaire de British Pathé montre une restauration de 1959. Les restaurateurs travaillent toujours sous la supervision d’experts, ici le Docteur Swinton de la section d'histoire naturelle du British Museum.

Une autre intervention aura lieu en 2002. Et il devient manifestement temps d’en prévoir une nouvelle.

Pour d'autres exemples d'aujourd’hui, le binôme sculpteur-paléontologue est toujours d’actualité mais les maquettes et surtout les méthodes de fabrication ont bien changé. Très complexes, elles font appel à des moulages de résines ou des peaux de latex qui enveloppent une armature métallique. Ces techniques permettent de réaliser des animatroniques, reproductions robotisées auxquelles des mouvements donnent une apparence de vie comme le montre la vidéo ci-dessous. Effrayant, n'est-ce pas ? ... Le Dinosaurier Park (Münchehagen - Allemagne) a préféré miser sur des animaux statiques pour ne pas terroriser les enfants.

Nous sommes bien loin des maquettes de béton peintes en gris. Leurs colorations actuelles sont beaucoup plus dynamiques mais toujours aussi hypothétiques.

Et puis faut-il encore passer du temps à fabriquer un fac-similé alors que des hologrammes et la réalité augmentée permettent de faire apparaître des dinosaures plus vrais que nature n'importe où ?

Bienvenue dans le monde virtuel ! Déjà rodé avec d’autres animaux, Google vous propose les dinosaures depuis fin juin. Choisissez parmi les 10 espèces mises en ligne celle que vous préférez et transformez votre salon en annexe de Jurassic World ! La taille de la bestiole s’adapte même (plus ou moins) à son environnement. Il vous suffit de disposer d’un smartphone ou d’une tablette compatible avec la fonctionnalité.

Que de chemin parcouru depuis les premiers fac-similés ! Non seulement le choix des matériaux a évolué mais aussi les méthodes constructives et le support … jusqu’à quitter une réalité très concrète pour un univers immatériel.

Béton → résine → animatronique → réalité augmentée = Evolution des techniques et matériaux

 

→ La photo

Megalosaurus-Crystal-Palace-Park-London-by-GreyIl nous manquait encore la photo d’introduction. Elle vient de la médiathèque Wikimedia Commons. L'animal y apparaît fièrement campé sur ses 4 pattes et en parfait état.

Elle est accompagnée d'un avertissement, « This historical image is not a factually accurate dinosaur restoration. (...) Note that this image may be appropriate to illustrate obsolete paleontological views. ». Cette représentation historique n'est pas correcte et son utilisation sera réservée pour illustrer des considérations paléontologiques obsolètes. … Non pas parce que sa mâchoire y est complète mais parce qu'il y est représenté en quadrupédie.

A l'époque où le fac-similé a été construit, les scientifiques étaient convaincus que le Megalosaurus ressemblait à un énorme lézard d'une trentaine de mètres, une théorie élaborée sur base des ossements trouvés dans l'Oxfordshire (Angleterre) à partir de 1815. La découverte de squelettes entiers et des recherches ultérieures ont prouvé le contraire : le Megalosaurus est bipède et ne mesure pas plus de 6 à 7 mètres.

En 2007, les reproductions du parc sont classées « Listed building – Grade 1 », aucune rectification n’est autorisée. Les dinosaures du Crystal Palace resteront figés dans l'erreur pour l'éternité.

La connaissance, même scientifique, est donc toute relative. Elle évolue avec le temps, l'amélioration des techniques d'investigation, les découvertes.

Quadrupédie → bipédie = Relativité des connaissances

 ... A suivre Pourquoi un dinosaure édenté est-il un exemple pour la construction ? - Le parallèle en contruction (2/2)

 

 

Sources :
- « An update from FCPD on the Megalosaur », Friends of Crystal Palace Dinosaurs, 29/06/2020, cpdinosaurs.org
- « Dinosaures de Crystal Palace », fr.wikipedia.org
- « Megalosaurus », fr.wikipedia.org
- « Google vous propose de découvrir les dinosaures dans le monde réel grâce à la réalité augmentée », Valentin Cimino (@ciminix), 02/07/2020, siecledigital.fr 
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : « Megalosaurus at Crystal Palace Park, London », C. G. P. Grey, 2006, Creative Commons Attribution 3.0 Unported licence, commons.wikimedia.org. Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

Loading ...