Veilleconstruction.be

La réalité étendue dans le secteur de la construction : un autre regard sur les projets de construction

Le secteur de la construction connaît depuis quelques années une véritable révolution numérique. Les nombreuses applications qui voient le jour actuellement ouvrent un monde de possibilités aux professionnels de la construction. Il en va de même pour la réalité étendue... 

Qu’est-ce que la réalité étendue ?

La réalité étendue désigne à la fois la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte (voir figure 1).

Grâce à la réalité virtuelle et à un casque VR, l’utilisateur a la possibilité de visualiser la modélisation numérique 3D d’un bâtiment en grandeur réelle depuis toutes les directions possibles et de s’y déplacer librement. L’immersion est totale, puisque, muni de ce casque, l’utilisateur ne voit plus le monde physique qui l’entoure et qu’il est complètement immergé dans le modèle numérique. Les partenaires d’un projet bénéficient dès lors d’une meilleure vue d’ensemble du bâtiment et peuvent détecter d’éventuels problèmes avant même le début des travaux, ce qui représente évidemment un gain de temps considérable.

Contrairement à la réalité virtuelle, la réalité augmentée permet toujours de voir le monde réel, mais celui-ci comporte des informations supplémentaires visibles au travers d’un casque ou sur une tablette ou un smartphone. Ces informations peuvent être liées ou non aux endroits correspondants dans le monde physique. Il s’agit généralement d’informations relativement simples telles que des chiffres, des textes, des symboles, des dessins 2D, des schémas ou des photos. En revanche, il n’y a pas d’interaction tridimensionnelle avec le monde physique. Les informations apparaissent comme si l’on avait appliqué une couche sur le monde réel.

Dans la réalité mixte, le monde physique est complété par des modèles 3D virtuels visibles à l’aide d’un casque ou d’un smartphone. Ces modèles occupent leur emplacement exact et à la bonne échelle, et ils interagissent avec le monde réel (il est possible de dissimuler des éléments du modèle virtuel derrière des objets physiques, par exemple).

Consulter l'article.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille