Veilleconstruction.be

Avec le confinement, un petit MOOC pour améliorer ses connaissances ?

clavier-MOOC-illustration-pretexte

En ces temps de confinement, le télétravail est devenu la norme pour ceux qui en ont l’opportunité ou ne sont pas au front. Les réseaux sociaux chauffent et Arte rappelle ses documentaires de qualité.

Cette faille temporelle offre l’occasion de se poser, de suivre un MOOC … ou plusieurs !

Sans bouger de chez soi, parfaire ses connaissance ou de les mettre à jour, découvrir de nouvelles matières, suivre un enseignement de qualité, échanger à travers un forum sont autant de possibilités proposées par les MOOCs.

Petit rappel (à sauter pour ceux qui connaissent le principe)

MOOC est l’acronyme de Massive Open Online Course. C’est une formation en ligne ouverte à un grand nombre de participants et gratuite. Les certifications sont parfois payantes. Les thématiques, aussi diverses que multiples, balaient un savoir-faire informatif, technique, pédagogique, numérique, ... tout autant que le savoir-être.

Des variantes existent, toujours en version digitale, comme

  • le SPOC pour Small Private Online Course. A la différence du MOOC, le cours est privé et s’adresse à un groupe restreint ;
  • le COOC pour Corporate Online Open Course. Ici l’opérateur est une entreprise. La formation est destinée à ses travailleurs ou à un public précisément ciblé (clients, fournisseurs, candidats, ...).

Alors qu’’il est communément reproché au MOOC d’isoler les étudiants, aujourd’hui, cette faiblesse fait sa force. Suivre un MOOC, c’est prendre naturellement de la distance !

Quelques plateformes parmi tant d’autres

Commençons par la mise en garde habituelle en matière de législation, norme, …, dont il convient de vérifier l’applicabilité en fonction de la situation géographique de l’apprenant.

Deux plateformes françaises sont réputées pour l’intérêt de leurs cours.

  • FUN MOOC (FUN pour France Université Numérique). Cette plateforme est issue d’une collaboration entre le Ministère de l'Éducation nationale, l'enseignement supérieur et la recherche. Elle offre un panel multisectoriel de sujets pour un développement personnel à la carte.
  • MOOC bâtiment durable. Cet outil, proposé par l’ADEME et réalisé avec FUN, est axé sur une thématique bien précise, comme son nom l’indique.

Certains sites se spécialisent dans les MOOCs francophones tels www.my-mooc.com et mooc-francophone.com.

De nombreuses universités, à travers le monde, ouvrent leurs cours en ligne, comme : l’Université d’Harvard, celle de Tokyo, le MIT,ou encore l’ETH de Zurich.

Des cours, des cours, des cours !

Les cours sont développés par des experts. Le forum (ou assimilé) favorise les échanges entre les participants. Leur nombre et la diversité de leurs origines rendent les discussions d’autant plus riches. Certains, (très) actifs, valorisent les contenus, confrontent les idées, d’autres ne s’y frottent que timidement. Un test, certifiant ou non, permet l’évaluation des acquis.

Un même cours peut faire l’objet de plusieurs éditions avec ou non une mise à jour intermédiaire.

Les thématiques couvertes par FUN MOOC sont très larges. Bien qu’il n’existe pas de catégorie construction, une consultation des catégories transversales livre très vite trois sujets qui ouvriront prochainement. Les deux premiers seront très utiles en matière d’orientation professionnelle et le dernier traite de la thématique très tendance du retour de l’agriculture en ville. A noter que, en raison du confinement, la plateforme rouvre ou prolonge la durée de certains MOOCs pour concevoir et utiliser les cours numériques à l’attention des enseignants-chercheurs intéressés par cette approche pégagogique.

  • Les métiers de l'environnement et de l'aménagement du territoire (06/04/2020)
  • Les métiers du patrimoine culturel (06/04/2020)
  • Agricultures Urbaines (16/04/2020).

Dans une optique sectorielle et sans surprise, plus de MOOCs seront disponibles sur MOOC bâtiment durable. Trois sont en cours, les inscriptions des deux suivants sont ouvertes et cela ne saurait tarder pour les deux derniers. La date entre parenthèses mentionne la fin ou le début du cours. Les sujets traités, portant sur le numérique, la rénovation, l’énergie, le réemploi et le biosourcé, sont bien dans l’ère du temps. Les sujets de certains MOOCs clôturés font attendre avec impatience une nouvelle session : qualité de l’air intérieur, terre crue, précarité énergétique, ... Mise à jour 25/03/2020 : Réouverture aujourd'hui des inscriptions au MOOC "Construire en terre crue" - début du cours le 31/03/2020. Merci MOOC bâtiment durable ! (source : tweet Construction21.fr 25/03/2020)

  • DigiBTP - MOOC Energies renouvelables (en cours -> 10/04/2020)
  • Rénovation performante - les clés de la réhabilitation énergétique (en cours -> 30/04/2020)
  • LE RÉEMPLOI : Matières à bâtir (en cours -> 02/05/2020)
  • DigiBTP - MOOC BIM et EnR, les perspectives (24/03/2020 – inscription ouverte)
  • BIOMOOC - Découvrir le bâtiment biosourcé (28/04/2020 -– inscription ouverte)
  • Amélioration énergétique des bâtiments tertiaires (12/05/2020)
  • Habitants : Optimiser son confort et consommer mieux ! (02/06/2020)

Du côté d’Harvard, la session « The Architectural Imagination », un parcours à travers les principes fondamentaux de l’architecture par l’étude de bâtiments historiques vise un public d’(étudiants) architectes. Elle ouvrira, pour une seconde session, le 14 avril 2020.

Vous n’avez que l’embarras du choix et une petite recherche sur le net vous montrera rapidement l’étendue des possibilités.

 

 

Sources :
- www.fun-mooc.fr
- www.mooc-batiment-durable.fr
- « Comment rapidement distinguer MOOC, SPOC et COOC ? », Olivier Valentin, 15/05/2019, log.360learning.com
- « Massive Open Online Course », fr.wikipedia.org
- « Harvard to offer free online architecture course », Dan Howarth, 24/01/2017, www.dezeen.be
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : montage à partir de documents tirés de pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

Loading ...