connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Génie civil // Génie routier // Recyclage - Energie, asphalte, mégot, papier toilette, lumière, taques, musique, … quel est le dénominateur commun ? (1/3)

Recyclage - Energie, asphalte, mégot, papier toilette, lumière, taques, musique, … quel est le dénominateur commun ? (1/3)

Le croiriez-vous ? … C’est la route ! Elle est au cœur de la recherche et développement. Les idées sont nombreuses, les applications aussi, surtout quand elle se veut durable.

Commençons ce tour d’horizon par la seconde vie des déchets.

Recyclage

Les routes ont un énorme potentiel d’absorption de déchets. Enfin, ce qui est considéré comme déchets par d’autres secteurs. C’est ainsi qu’à côté de matériaux plus classiques, comme du béton et autres gravats, apparaissent des solutions originales : mégots de cigarette, marc de café, plastique ou encore papier de toilette recyclé !

Les mégots de cigarettes

cigarette-cendresLes mégots de cigarettes constituent un déchet très nocif pour l’environnement à cause des produits toxiques libérés lors de leur lente désagrégation. Ils sont abondants : la production mondiale annuelle est estimée entre 4300 et 6000 milliards de mégots, selon les sources. Alors oui, à partir du moment où des filières de récupération peuvent être montées, mieux vaut leur trouver un autre usage que la pollution de notre environnement. Une des solutions est la fabrication de mobilier urbain, de jardin ou de palettes. Mais des scientifiques de l'Institut royal de technologie de Melbourne (RMIT University) en proposent une autre. Après les avoir encapsulés dans du bitume et de la paraffine, ils les mélangent à de l’asphalte chaud. La résistance de ce nouvel agrégat léger augmente et sa conductivité thermique diminue, des propriétés optimisées qui permettent de lutter contre l’effet d’îlot de chaleur urbain (sans devoir peindre les routes en blanc) et allongent la durée de vie du revêtement.

Le marc de café

Toujours en Australie, des chercheurs étudient l'utilisation du marc de café en fondation routière. Voir l'article : « Les nouvelles vies du marc de café ».

Le plastique

Aux Pays-Bas, la société VolkerWessels travaille au développement d’éléments préfabriqués construits en recyclant le plastique des océans. Le concept se compose de blocs creux dans lesquels passent les intrants et dont la face supérieure constitue la surface de roulage. Ils sont posés l’un à la suite de l’autre, entre deux bordures longitudinales, comme le montre l’animation ci-dessous.

Indépendamment de l’aspect écologique du projet, l’entreprise met en avant la facilité de mise en œuvre (économie de temps et de logistique) et d’entretien par simple remplacement des panneaux détériorés.

Un ingénieur écossais, Toby McCartney (MacRebur), propose également d’utiliser les plastiques de l’océan. Après traitement et de façon plus traditionnelle, il les incorpore au mélange d'asphalte en remplacement partiel du bitume. Le revêtement obtenu semble être nettement plus solide qu’un revêtement classique et sa durée de vie plus longue. Un premier tronçon a été construit à Cumbria en Angleterre et un autre vient de l'être près de Vancouver au Canada. Si lui ne communique pas sur son mode de fabrication, un professeur indien, D. Rajagopalan Vasudevan (Collège d’Ingénierie Thingamajig – Madurai) explique que le plastique, déchiqueté et fondu à basse température, est utilisé pour enrober des gravillons qui seront intégrés dans l’asphalte. Son premier test, grandeur réelle, date de 2002. L’essai sur cette route au trafic important s’est révélé concluant. La recette a depuis séduit 11 états indiens qui l’ont adoptée sur 5000 km du réseau routier. Ce professeur aussi a constaté une amélioration qualitative notable du revêtement (60% de résistance supplémentaire).

Le papier de toilette recyclé

pouleau-papier-wc-recyclage-route-avec-grenouilleUne autre expérience surprenante est celle réalisée aux Pays-Bas. En 2017, un tronçon d’autoroute de plus de 8 km intègre dans son revêtement des fibres de papier toilette récupéré dans les égouts. Après traitement (dont un nettoyage et une stérilisation), elles se présentent comme une ouate. Cette cellulose peut être transformée en isolation thermique ou entrer dans la fabrication d’autres produits comme du papier, du biocarburant, du béton ou encore être mélangée à de l’asphalte dont elle améliore la qualité (meilleure gestion de l’eau en cas de pluie). La collecte annuelle s’élève aujourd’hui à 180.000 tonnes. L’extension des filières de récupération aux couches et les emballages de type Tetra Pak permettrait d’augmenter considérablement la quantité de fibres disponibles jusqu’à assurer l’autosuffisance voire plus.

 

... A suivre ...

 

Sources :
- « Et si on construisait des routes avec des mégots de cigarettes ? », Anton Kunin, 21/08/2017 11: 05, www.consoglobe.com
- « Des routes construites avec du marc de café », 23/05/2016, www.europe1.fr
- « Plutôt que l'asphalte, des routes en plastique 100 % recyclé », 16/09/2016 12:31, Katia MALARET, www.ouest-france.fr
- en.volkerwessels.com
- « Il recycle les déchets en plastique pour fabriquer des routes », La Rédaction , 02/01/2018, lumieresdelaville.net
- « Aux Pays-Bas, une autoroute cyclable à partir de papier toilette recyclé », Anton Kunin, 04/10/2017 10:05, www.consoglobe.com
- « Des routes plus solides en plastique recyclé », Patricia Correa Villoslado, 11/05/2017, blog.bulldozair.com
Source des photos utilisées à titre d’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Leur utilisation n'engage en rien les auteurs sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille