connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Filière Bois // Menuiserie // De la menuiserie d’hier à l’entreprise 4.0, un exemple wallon - Evolution des normes, évolution du métier (1/3)

De la menuiserie d’hier à l’entreprise 4.0, un exemple wallon - Evolution des normes, évolution du métier (1/3)

« Mr Riche père, qui est menuisier de métier, a l’habitude de dire que, sur ses 50 ans d’existence dans la Menuiserie Riche, les châssis ont évolué sur les 10 dernières années de façon drastique. ».

Ce témoignage de Nathalie Lebrun, Responsable communication du Groupe Riche, condense une expérience de vie. Il pointe aussi l’évolution rapide que connaît le secteur, une évolution qui a transformé le métier.

L’entreprise

La Menuiserie Riche, une entreprise familiale fondée en 1970, produit des châssis en bois et en bois aluminium. Cette PME, qui compte 75 collaborateurs, centre son activité sur la fabrication et travaille avec un réseau de poseurs présents dans toute la Belgique, le Nord de la France et le Grand-Duché de Luxembourg grâce à une situation géographique opportune (Mariembourg, dans le Sud-Ouest de la province de Namur).

La performance énergétique

Les normes thermiques ont très fortement évolué. Le secteur du châssis a dû s’adapter. Les premiers châssis passifs en bois sont fabriqués par l’entreprise il y a une dizaine d’années.
Avec en objectif la performance, ils ont exigé un investissement important en recherche et développement, et n’ont cessé depuis de s’améliorer.

La durabilité et autres exigences

Les châssis doivent donc répondre à des exigences thermiques mais ce n’est pas tout ! N’oublions pas l’acoustique, la résistance à l’air, à l’eau et au vent, la sécurité, la durabilité, … autant de critères qui ne sont pas nécessairement congruents comme l’a déjà souligné le CSTC.

L’attention du fabricant s’est donc portée sur les joints et les quincailleries qui ont fait l’objet d’une étude tout particulière.

Le châssis bois au niveau de la matière est écologique, naturel. Mais son entretien, régulier et contraignant, alimente l’argumentaire en faveur des châssis en aluminium ou PVC et pourrait remettre en cause sa durabilité. Ne faut-il pas le repeindre tous les deux ans ? (C’est le message marketing que le PVC a su faire passer..., même si ce n’est pas vraiment exact). C’est pourquoi un travail avec le fournisseur de peinture a permis de porter la garantie à 10 ans, une solution extrêmement durable.

Les conséquences

Toutes ces évolutions demandent de la réactivité et des investissements parfois très lourds, principalement, pour s’adapter au niveau du thermique.

Beaucoup de petits artisans n’ont pas su suivre. Ils ont disparu ou ont réorienté leur pratique. S’ils ont gardé leurs travaux habituels de menuiserie générale, pour les châssis, ils sont devenus uniquement poseurs. Ce changement a aussi impacté la fabrication. En effet, en plaçant en atelier les membranes ou éventuellement les pré-cadres, la pose sur chantier en a été facilitée et la qualité de l’étanchéité considérablement améliorée. L’aide à cette pose, devenue complexe, est un service très apprécié des clients de la menuiserie.

Et la digitalisation ? Comment et pourquoi l’entreprise a-t-elle jugé cette transition incontournable ? A suivre

 

Source : « Témoignage d’entreprise : exploitation du numérique au sein d’une entreprise de la filière bois » dans le cadre « Des outils numériques pour le secteur bois », Nathalie Lebrun (Menuiserie Riche), 23/03/2018, Salon Bois & Habitat, Namur
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.
Cet article n'est pas un publireportage. Il est né du souhait d'un e-veilleur de partager une information jugée intéressante et ce, sans engagement.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille