Faciliter l’accès à la propriété avec le donation crowdfunding

En France comme en Belgique, le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter aussi bien pour l’achat que la construction neuve. Les conséquences logiques sont, entre autres, le recul de l’âge de primo-accession, la diminution de la taille des logements. Il existe (de moins en moins) des aides publiques. Quand ils le peuvent, les parents donnent un coup de main. Ne serait-il pas possible d’élargir le cercle ?

Une solution sympa avec le financement immobilier participatif !

Nous sommes peut-être plus habitués à entendre « crowdfunding ».

Cette opération de financement participatif, aussi utilisée dans l’immobilier, peut se matérialiser sous plusieurs formules qui supposent un retour financier sauf une, le donation crowdfunding.

Donation crowdfunding

L’idée est d’activer auprès d’un entourage élargi un appel aux dons pour disposer d’un apport suffisant pour :

 

Contribuez à la cagnotte de Julien et Julie - Sens pour l'apport immobilier #fintech #PropTech #immobilier #VivaTech https://t.co/HV8LOV8ApF pic.twitter.com/6PB6YLdshr

— Devenez Proprio (@DevenezProprio) 16 juin 2017


Qui participe ?

Les premiers qui viennent à l’esprit sont la famille et les amis. Puis, des collègues qui ont l’habitude de prendre part à des cagnottes. Mais d’autres personnes peuvent y voir une opération intéressante et élargissent le champ d’action :

Le mécanisme est générateur de liens surtout si tous les donateurs sont invités à la pendaison de la crémaillère !

Comment fonctionne-t-il ?

Par le biais d’un site internet et suivant le même schéma que tout crowdfunding.

L’appel à participation est lancé pendant une durée déterminée. Si l’objectif est atteint ou dépassé, la somme collectée est remise aux bénéficiaires suivant les modalités prévues, déduction faite d’une commission. Dans le cas contraire, les donateurs sont intégralement remboursés, sans frais.

Trois français se sont associés pour ouvrir la première plateforme européenne de donation crowdfunding : www.devenez-proprio.fr. Le succès a vite été au rendez-vous. Depuis son lancement, en 2015 jusqu’en mai 2017, plus d’1,7 millions d’euros ont été collectés et 736 projets concrétisés. Leur commission s’élève à 5%. Le transfert d’argent s’effectue directement chez le notaire à la signature.

Si une telle plateforme devait s’ouvrir en Belgique, comment s’inscrirait-elle dans la législation sur la donation ?

 

 

Sources :
- « En moyenne, le Français est propriétaire à 36 ans », 15/04/2016 (mis à jour 01/03/2017), e-immobilier.credit-agricole.fr
- « Prix immobilier 2017 : évolution et estimation », Justine Gay, 07/07/17 15:44, www.journaldunet.com
- « Prix de l’immobilier », statbel.fgov.be
- « Devenir propriétaire grâce au financement participatif », Catherine Boullay , 21/01/2016, www.franceinter.fr
- « Devenez-proprio : quand le crowdfunding rencontre l’immobilier », Édouard du Penhoat, 26/01/2017, www.mysweetimmo.com
- « Faire appel aux dons pour devenir propriétaire », 30/05/2017 05:46, www.lanouvellerepublique.fr
- « Crowdfunding immobilier : qu’est-ce que c’est ? », www.m-habitat.fr
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (by AlexanderStein - CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.