Imprimer
Affichages : 2474

coyau_sur_toiture_contemporaineLes FARCC se suivent à un rythme soutenu et enrichissent les ressources des prescripteurs, principalement dans les interventions patrimoniales.

Au tour des coyaux de faire l’objet d’une fiche d’aide à la rédaction des documents de marché.


Cette petite pièce en sifflet posée contre les chevrons change l'angle de la pente en pied de toiture. Sur les bâtiments anciens, en l’absence de reprise des eaux de pluie, cette cassure les rejetait le plus loin possible de la façade. Aujourd’hui, gouttières et chéneaux limitent la mission du coyau à l’esthétique.

Le calcul de la pente et du recouvrement varient en fonction du matériau de couverture, de l’orientation, de la zone géographique. Que le rôle du coyau soit fonctionnel ou esthétique, ces détails requièrent une grande vigilance pour garantir l’étanchéité de la toiture. D’où l’importance de spécifications techniques claires et précises.

Pour consulter la fiche, cliquez sur le lien du tweet.

 

 

 

Sources :
- Tweet SPW DGO4, 22/11/2016
- spw.wallonie.be
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.