Imprimer
Affichages : 122

Pour réaliser un revêtement de sol carrelé de qualité, il est crucial d’exécuter correctement la chape. Le niveau, la planéité et la cohésion superficielle jouent un rôle essentiel à cet égard. 

Tolérances sur le niveau et la planéité

Les tolérances sur le niveau et la planéité du revêtement carrelé fini (voir tableaux 41 et 42 de la NIT 237) sont les mêmes que celles sur le niveau et la planéité de la chape durcie (voir tableaux 6 et 7 de la NIT 189). Aux tolérances de planéité, il convient néanmoins d’ajouter l’écart réel sur la planéité des carreaux eux-mêmes.

 

Niveau de la chape

Le niveau de la chape est à vérifier au moyen d’un appareil de mesure suffisamment précis (niveau automatique, niveau laser ou tuyau à niveler, par exemple) et doit toujours être déterminé par rapport au niveau repère le plus proche, que l’on doit retrouver sur les murs de chaque pièce. Plus la distance entre le point de la chape considéré et ce niveau repère est courte, plus la tolérance sur le niveau de la chape est faible (voir tableau A).

Consulter l'article.