connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Génie civil // Génie routier // Les infrastructures routières, un excellent débouché pour le recyclage ?

Les infrastructures routières, un excellent débouché pour le recyclage ?

Le secteur de la construction produit de nombreux déchets mais offre tout autant d’opportunités pour leur recyclage. Les infrastructures routières, par exemple, sont capables de monter en puissance dans leur utilisation au niveau des fondations et des revêtements.

Le réseau routier européen s’agrandit chaque année et doit être entretenu. Une récente étude européenne montre les avantages d’un asphalte composé pour moitié de matériaux recyclés.

Les chercheurs ont analysé 4 routes types, intégrant des proportions variables de matières recyclées. Les conclusions sont sans appel ! Le scénario le plus performant a permis une réduction :

  • de plus de 30 % du coût des matériaux;
  • de plus de 75 % de consommation d’énergie non renouvelable;
  • et jusqu’à 860 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) … Et non, 860, ce n’est pas une coquille !

Comment favoriser cette pratique ?

Elle s’inscrit en droite ligne dans la directive-cadre européenne sur les déchets. Lever des freins est fondamental pour un déploiement et une adhésion harmonieuse. Ils s’articulent principalement autour de trois axes : la recherche, l’information et la réglementation

La recherche

Les scientifiques doivent persévérer pour diversifier le panel de solutions, augmenter le taux de recyclage, déterminer l’adéquation des usages et améliorer les propriétés des produits. Ils doivent aussi être soutenus tant par le public que par le privé.

L'information

La diffusion des résultats est essentielle et elle doit absolument quitter le cénacle. Les prescripteurs, les fabricants, les entrepreneurs doivent être informés et accompagnés. Former les professionnels à ces nouvelles solutions est important pour qu’ils s’y investissent, leur apporter un support technique les rassure.

La réglementation

Les réglementations nationales diffèrent, l’une, par exemple, autorisant le recyclat de pneus comme l’Espagne, l’autre l’interdisant, comme la Suisse. Dans ces conditions, il est difficile de développer des solutions transversales. Un minimum de cohérence voire une harmonisation stimulerait la démarche

Deux exemples français

La porcelaine

porcelaine_wedding-reception_illustration_pretexteA Limoges, dans cette région d’activité porcelainière, l’asphaltage d'un carrefour a intégré 30% de céramique pour former un plateau piétonnier plus clair.

A l’avantage direct du recyclage d’un déchet industriel, s’ajoutent des avantages indirects :

  • réduction du coût de l’éclairage tant au niveau du nombre que de la puissance des lampadaires (réflexion augmentée);
  • maintenance allégée (résistance à l'abrasion supérieure);
  • sécurité améliorée par la signalisation naturelle (différence de couleur);
  • esthétique étonnante (scintillement).

 

Les coquillages

La pêche et l’élevage de coquillages produisent suffisamment de déchets pour que cela devienne un sérieux problème.  Si ces coquilles étaient broyées, ne pourraient-elles être utilisées dans du béton ?

C’est l’objectif du projet Vecop sur lequel travaille l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction de Caen. Ses chercheurs se penchent sur le remplacement du gravier par un granulat coquillier. Le résultat ? La mise au point de pavés écologiques et drainants pour des zones de circulation à trafic léger (trottoirs, piétonniers, parkings, …).

Ici aussi des avantages indirects :

  • diminution du risque d’inondation;
  • recyclage possible de l’eau;
  • protection des élevages conchylicoles;
  • finition de surface plus stable et pérenne qu’un gravier.

 

 

Recycler dans les routes ? Que des bénéfices ...

démarche éminemment durable 
économie de nouvelles matières premières
solution économiquement optimale
performances équivalentes à celles des matériaux traditionnels, voire supérieures
disponibilité quasi infinie, une fois les filières de collecte et recyclage opérationnelles
...

 

 

Sources :
- « A Limoges, la porcelaine est partout, même dans les routes », G.N., 24/03/2017 12:20, www.batiactu.com
- « Des coquilles Saint-Jacques transformées en pavés », Baptiste Roux Dit Riche (Cleantech Republic), 15/12/2011, www.cleantechrepublic.com
- « Recyclage : des coquillages transformés en trottoirs », 20/03/2017, www.demainlaville.com
- « Waste materials are an underused resource in the construction of Europe’s roads », 23/03/2017, Issue 485, "Science for Environment Policy": European Commission DG Environment News Alert Service, edited by SCU, The University of the West of England, Bristol, ec.europa.eu
Source du clipart d'intro utilisé à titre d’illustration : www.clipartkid.com. Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.
Source de la photo de porcelaine de table utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille