connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // Architecture dynamique – Et pourtant, ils tournent ... (1/2)

Architecture dynamique – Et pourtant, ils tournent ... (1/2)

De tous temps, le mouvement a toujours fasciné les concepteurs. De cette attraction surgit une architecture dynamique : des bâtiments qui bougent, tournent. De la simple habitation au gratte-ciel, ils suivent la course du soleil, recherchent un ombrage ou encore font varier les perspectives.

Du concept, au prototype, tous les stades existent jusqu’à la construction et ce, depuis parfois bien longtemps. Néron n’avait-il pas une salle à manger tournante ? En Belgique, la première maison tournante, située à Wavre, date de 1958.

Petite rotation en architecture dynamique

Dans la plupart des cas, le mouvement s’effectue sur un axe vertical.

Mais l’architecte anglais George Clarke en a décidé autrement. Il conçoit un logement cylindrique qui tourne autour d’un axe horizontal comme un tambour de machine à laver. Le cylindre est divisé en quartiers. Suivant le moment de la journée ou l’usage souhaité, une commande permet d’amener chacune des 4 pièces en position basse et utile. Le moins qu’on puisse dire, c'est que le concept est surprenant ! La surface d’emprise au sol, réduite à 10 m², ne représente qu’un quart de la surface de vie disponible. Le logement est plutôt individuel car le sas qui accueille le(s) occupant(s) pendant la rotation est petit et tous doivent être simultanément dans la même pièce.

 

Revenons sur la traditionnelle rotation autour d’un axe vertical … du plus petit au plus grand

Une maison toute ronde à ossature et tuiles de bois, c’est Domespace, une conception française et artisanale dont le prototype date de 1988. Au fur et mesure de ses réalisations, 200 en 20 ans, le concept s’est perfectionné, intègre la domotique et devrait connaître une nouvelle impulsion au vu de l’intérêt croissant pour la construction bois. A noter que cet habitat peut être aussi assemblé en auto-construction.

 

Nous partons ensuite pour l’Iran avec la maison Sharifi-ha de l’architecte Alireza Taghaboni (Nextoffice). Elle comporte 7 niveaux. La façade des 3 derniers étages s’articule en 3 volumes mobiles au rythme des saisons. Pivotant l’été, ils dégagent de larges terrasses extérieures et augmentent la surface utile. L’hiver, ils se referment pour protéger le bâtiment, la lumière naturelle étant captée par un patio. Et si les propriétaires en décident autrement, suivant leurs envies ou leurs besoins, une simple rotation reconfigure les espaces.

 

Au Brésil, les 11 étages d’un immeuble à appartements pivotent individuellement. La rotation complète dure 1 heure et s’effectue autour d’un noyau fixe qui comprend, très logiquement, les locaux les plus techniquement contraignants tels que la cuisine et la salle de bains. Il a été inauguré en décembre 2016.

A Dubaï, l’ambition est plus grande avec la Dynamic Tower et ses 80 étages, un projet l’architecte israëlo-italien David Fischer. Sur ses 420 mètres de hauteur, elle déploie majoritairement de logements de grand luxe. Comme au Brésil, chaque étage pourra se déplacer indépendamment des autres, actionné cette fois par l’énergie des turbines éoliennes installées entre les plateaux. Cette tour restera sur papier pour quelques années encore. Initialement prévue pour 2010, l’échéance a été reportée à 2020 suite à un durcissement de la règlementation incendie qui demande des études complémentaires.

 

Cette rotation d’appartements est apparemment une idée qui titille les concepteurs.

Shin Kuo, un designer taiwanais, a lui aussi imaginé une tour rotative dans son projet "Turn to the Future".  Une idée encore plus subtile car le déplacement est en même temps vertical si bien qu’en deux mois, un appartement passe de la base au sommet de la tour ou en redescend. L’échéance est annoncée pour 2035.

Ce premier article ne pouvait se conclure sans citer le voile de la Cité musicale de l’Ile Seguin (France). Cette structure architecturalement conçue pour évoquer la voilure d’un bateau en bord de Seine est un suiveur photovoltaïque. Il se déplace d'Est en Ouest tant pour optimiser la production d'électricité que protèger l’auditorium des surchauffes. Ci-dessous, un time lapse de l’impressionnant montage.

 

A suivre ...

 

Sources :
- « L’incroyable salle à manger tournante de Néron », 25/11/2014, lejournal.cnrs.fr
- « Maison tournante de Wavre », fr.wikipedia.org
- « Cet architecte a conçu une incroyable maison qui tourne sur elle-même telle une machine à laver », Yohan Demeure, 22/05/2017 17:00 , sciencepost.fr
- « Une maison qui tourne avec le soleil », Leslie Cottenceau-Mathurin, 28/05/2009, www.maisonapart.com
- « Sharifi-ha House / Nextoffice - Alireza Taghaboni », 07/07/2014, www.archdaily.com
- « La terre tourne, d’accord ! Mais au Brésil les immeubles aussi ! », Thierry Devige-Stewart, 16/12/04 17h44, www.lemoniteur.fr
- « Le gratte-ciel rotatif de Dubaï sortira-t-il enfin de terre ? », Guillaume Errard, 16/02/17, immobilier.lefigaro.fr
- « Un immeuble rotatif, pour que chacun trouve sa place au soleil », 28/04/15 10h55 (mise à jour 29/04/15 12h01), www.lemoniteur.fr
- « Un time-lapse pour voir s'animer la voile de la Seine Musicale », 16/01/2017 (mise à jour 10/02/2017 14:41), www.batiactu.com
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (by Activ-Michoko - CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article. 

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille