connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Construction Durable // Généralités // Un réservoir d’eau chaude atypique

Un réservoir d’eau chaude atypique

chauffage_urbain_unite_de_chaleur_photo_pixabayVous connaissez tous les châteaux d’eau mais les réservoirs d’eau chaude ?

Vous avez raison, c’est une nouveauté à tout le moins dans ce contexte.

La ville de Brest est desservie par un réseau de chaleur dont elle continue à étendre le rayon d’action. Une partie de la chaleur provient d’une Unité de Valorisation Energétique des Déchets (UVED) qui sera complétée prochainement par une chaufferie bois et par des chaufferies d'appoint au gaz pour faire face aux pics de consommation. L’étude de ce vaste réseau a montré qu’il ne serait pas inutile de prévoir un stockage de chaleur.

Mais sous quelle forme ? De la terre ? Du béton ? Et pourquoi pas de l’eau ?

C’est ainsi que sera construit, sur le site de l’Université, un réservoir de 20 mètres de hauteur pour 9 mètres de diamètre. Vu son volume et son implantation, il est considéré comme élément architectural clé du paysage et a requis toute l’attention des concepteurs. La chaleur qu’il contient permettra d’éviter le recours aux chaufferies d'appoint au gaz, notamment le matin lorsqu’il faut mettre le chauffage en route. Sa particularité provient de son éloignement de la source de production de chaleur, l’UVED.

Le chantier devrait commencer le mois prochain, le réservoir être opérationnel pour l’hiver 2016.

Plus d’info sur le projet et le réseau de chaleur brestois.

 

Source : « Un vaste réservoir d'eau chaude pour chauffer l'université à Brest », 05/11/2015 07:05, www.enerzine.com
Source de l’illustration : www.pixabay.com (Licence: CC0 Public Domain, libre pour usage commercial, pas d'attribution requise)

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille