Imprimer
Affichages : 4985

Photo thermographie aérienneAu jour d’aujourd’hui chaque individu, s’il n’est pas encore totalement impliqué ou conscient des enjeux, a au moins déjà entendu parler une fois de l’isolation et de l'importance d’améliorer la performance énergétique de son bâtiment.

Pour isoler son bâtiment, il est judicieux de suivre un ordre logique. Etant donné que les déperditions de chaleur via la toiture représente 30 % des pertes totales, il est pertinent de débuter l’isolation de votre bien par la toiture.


Dans cette logique, la Région de Bruxelles capitale a réalisé une thermographie aérienne infrarouge des toitures des bâtiments de son parc immobilier. Celle-ci permet d’estimer l’importance des déperditions de chaleurs via les dits toits.

Voici donc, à découvrir avec intérêt, une thermographie aérienne de Bruxelles qui va nous permettre de visualiser les failles dans l’isolation thermique des toitures de la capitale !!

Sur cette prise de vue, où l’on a choisi au hasard la rue de la loi comme exemple, vous pouvez constater différentes couleurs, correspondant aux différentes déperditions de chaleurs:

Photo thermographie aérienne rue de la loi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous désirez visualiser un endroit précis (par exemple votre maison,….) vous pouvez passer sur Google Maps, où, avec l’aide du « petit bonhomme jaune » vous pourrez affiner votre recherche:

Rue_de_la_Loi Bruxelles_via_Google_Map

 

Vous pouvez faire le même exercice en choisissant une autre rue  (par exemple « la rue des plantes à Schaerbeek »), observer les déperditions des alentours, et ensuite visualiser la rue précise et y identifier les constructions mal isolées.

 


Pour accéder directement à la carte thermographique, vous pouvez cliquer ici.

Après avoir observé, nous allons interpréter ce que nous avons vu pour pouvoir ensuite agir.

Pour obtenir des résultats les plus probants possibles, il convient de faire des prises nocturnes et  hivernales, et ce, afin de livrer un contraste pertinent. Il faut également prendre connaissance des dates des prises de vues, (ici il s’agit des 29 et 30 décembre 2008) et s’ s’assurer que le bâtiment était bien chauffé la veille et pendant les journées des prises de vues.

Il convient donc ensuite d’interpréter la cartographie correctement. Les couleurs mettent en évidence des niveaux d’isolations bien différents.

Suite à ces observations, les spécialistes en analyses thermiques peuvent évaluer en kW/m² et donc en € / m² les déperditions relevées.

Attention, la thermographie va donner une indication sur l’état de l’isolation de votre toiture mais il est souhaitable que le diagnostique soit validé par un audit énergétique plus méthodique qui aidera le propriétaire à définir une stratégie d’investissement.

Cet outil ludique et interpellant permet une approche stratégique qui pourrait aider les décideurs politiques locaux à définir des aides et primes pour améliorer les performances énergétiques de nos logements,…Et ainsi réduire l’impact tant sur le portefeuille que sur la planète !

Incidence/attendu en matière de formation: Information aux stagiaires sur l'existance de la technique et explication de la technique en elle-même.

Si vous désirez plus d'informations à ce sujet, vous pouver aller visiter le site http://www.bruxellesenvironnement.be/Templates/Particuliers/Niveau2.aspx?id=3674&langtype=2060.

Sources :