Imprimer
Affichages : 281

Il y a peu de temps encore, le CSTC-Rapport 19 était considéré comme l’ouvrage de référence pour la conception des fondations sur pieux. Le Rapport 20 publié entre-temps, constitue toutefois une révision de ce document. Le présent article aborde les principales nouveautés : nouvelle catégorie de pieux, cadre de qualité adapté et utilisation de ce cadre dans la pratique.

CSTC-micropieu-en-protection-dalle-contre-pression-eau-ascendanteUne révision nécessaire

En Belgique, la conception de fondations sur pieux sous charge axiale doit se faire conformément à l’Eurocode 7 et à l’annexe nationale correspondante (ANB). Les Rapports du CSTC apportent en outre des directives complémentaires visant à l’application pratique de l’Eurocode et de son ANB. Toutefois, le cadre de qualité introduit dans le Rapport 19 avait suscité quelques réserves d’ordre pratique et juridique, si bien que l’actuelle ANB fait encore toujours référence au Rapport 12, qui expliquait en détail la méthode de conception belge. C’est pour remédier à cette situation qu’il a été décidé de publier le Rapport 20 (en remplacement du Rapport 19), de mettre à jour l’ANB et d’adapter le cadre de qualité pour le dimensionnement et la réalisation des pieux de fondation. Le tout en collaboration avec l’UBAtc et le BCCA. Les modifications ont été apportées en concertation avec l’Association belge des entreprises de fondation (ABEF) sous l’égide de la commission belge de normalisation pour l’Eurocode 7 (NBN E25007).

Nouvelle catégorie de pieux : les micropieux

Le tout nouveau Rapport 20 aborde désormais aussi les directives relatives au dimensionnement des systèmes de micropieux. Il s’agit de pieux forés d’un diamètre nominal maximal de 300 mm constitués d’un élément d’armature que l’on scelle dans le sol au moyen d’un coulis de ciment. Les micropieux étant installés à l’aide d’appareils de forage relativement compacts et flexibles, ils conviennent parfaitement à la mise en œuvre de fondations profondes dans des zones difficiles d’accès. De plus, ces pieux sont régulièrement utilisés pour approfondir ou renforcer des fondations.

Consulter l'article.