Imprimer
Affichages : 2099
installation_panneau_construction_boi

Les méthodes de construction en bois traditionnelles des maisons mitoyennes et des immeubles d’appartements offrant une protection acoustique insuffisante, et ce plus particulièrement dans le domaine des basses fréquences, de nouveaux concepts constructifs d’ossature en bois ont été développés dans le cadre des projets de recherche ‘DO-IT Houtbouw’ et ‘AH+’. Le présent article traite des performances acoustiques mesurées in situ sur ces systèmes ainsi que des constructions de type CLT (Cross Laminated Timber).

Mise en œuvre d’un système constructif préfabriqué innovant à ossature en bois

Des mesures acoustiques ont récemment été réalisées à Meerhout dans une construction à ossature en bois (voir figure 1) conçue conformément aux nouvelles directives applicables aux murs et planchers séparant les habitations (voir Les Dossiers du CSTC 2013/1.5, 2014/2.13 et 2015/2.17). Le bâtiment considéré se compose de bureaux et d’appartements. Des mesures d’isolation aux bruits aériens effectuées entre l’un de ces bureaux et l’appartement situé au-dessus ont permis d’enregistrer un niveau d’isolation de 68 dB (DnT,w), ce qui représente un gain de 10 dB par rapport aux critères de confort acoustique supérieur de la norme NBN S 01-400-1 (DnT,w ≥ 58 dB). Si l’on prend en compte la grandeur DnT,w + C50-3150, considérant davantage l’isolation aux bruits aériens dans les basses fréquences, on obtient une valeur de 58 dB. A l’heure actuelle, cette norme ne formule toutefois aucune exigence à ce sujet.

Consulter l'article.