Imprimer
Affichages : 1969

Non, je ne vais pas vous parler de mon city trip à Barcelone mais du dernier article que j’ai lu sur cette ville participative.

Il est temps de faire une pause à Barcelone dont la gestion urbaine audacieuse se distingue par les technologies.

barcelona-detail_toiture_illustration_pretexteComment des aménagements pourraient-ils rendre la ville à ses habitants alors qu’elle est confrontée à la spéculation immobilière, la pollution, l’afflux massif de touristes, … et, même dernièrement, au terrorisme ?

→ L’augmentation des prix repousse les natifs vers les ceintures suburbaines.
→ L’intérêt touristique et architectural de la ville attire des hordes de touristes, à un point tel qu’ils en deviennent une nuisance pour les habitants.

Toutes les conditions sont réunies pour faire de la ville un enfer. Et pourtant …

Les gestionnaires travaillent à offrir aux habitants un cadre de vie le plus serein possible, à réinventer leurs rapports avec et entre les citoyens en s’appuyant sur la démocratie participative dans un esprit de ville sans peur et technologique.

La gestion urbaine

La politique urbanistique s’attache à :

√ L’objectif est de donner à la ville une dimension sociale, respectueuse de l’homme et de son environnement.

Les technologies

Barcelone exploite les technologies des smart cities pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens, jusqu’à en devenir une référence en la matière et ce, déjà depuis les années 90.

La ville dispose, par exemple, d’un réseau de vélos en libre-service et son appli associée (Bicing), du Wi-Fi gratuit, permet de recharger les portables aux arrêts d'autobus.

De nouveaux projets sont régulièrement mis en chantier trouvant, pour certains, leurs sources dans les fablabs, des espaces de création et / ou fabrication numérique tant publics que privés. Les projets visent l’innovation sociale, la qualité environnementale, … tels que :

La ville se veut connectée et applique l’évolution numérique à la gestion de déchets via des bornes de collectes et un transport souterrain vers le centre de tri, aux caméras de surveillance, au dialogue avec les habitants, …

Barcelone s’intéresse aux nouvelles technologies dont les drones et à leurs applications potentielles. Elle accueille un congrès dédié avec, en marge, un festival européen du film de drones (prochaine édition les 11 et 12 avril 2018).

Dans cette même optique, la ville organise ou héberge régulièrement des manifestations liées à la vision urbaine de demain tels que le Smart City Expo World Congress, Fearless Cities, …

√ L’objectif est de donner à la ville une dimension technologique au service de l’homme et de l’environnement.

 

Et vous, la ville, vous la voyez comment ? 

 

 

Sources (remarque : l'article n'a pas pour objectif de s'arrêter sur la connotation engagée / politique de certaines sources. Là n’est vraiment pas l’objectif.)
- « Casa Vicens à Barcelone, l’autre merveille de Gaudí : bientôt musée ! », 29/05/2017, www.espagne-facile.com
- « Tourisme : Barcelone affiche complet », François Musseau (correspondant à Madrid), 17/02/2017 19:16, www.liberation.fr
- « La démocratie participative au service du développement des villes », 14/06/2017, www.demainlaville.com
- « Grâce aux nouvelles technologies, Barcelone redonne le pouvoir à ses habitants », Lara Charmeil, 07/12/2015, www.wedemain.fr
- « Pendant que Bruxelles s'enfonce dans le bling-bling et les scandales, Barcelone révolutionne la ville », Peter Mertens, 13/06/2017 09:49, www.levif.be
- fearlesscities.com
- the-droneshow.com
Source des photos utilisées à titre d’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.