• Déterminer la résistance au feu des maçonneries à l’aide de valeurs tabulées

    CSTC-dessin-maconnerie-brique-avec-feu-illustration-pretexte-valeurs-tabulees

    Dans la pratique, les maçonneries sont souvent considérées comme résistantes au feu. Mais à quelle classe de résistance au feu appartiennent-elles exactement ? Certains fabricants reprennent cette classe dans leurs fiches techniques. Il est également possible de la déterminer en recourant aux valeurs tabulées fournies par la norme NBN EN 1996-1-2 (Eurocode 6) et son annexe nationale récemment révisée. 

  • Dimensionnement des conduites d’eau dans les installations sanitaires

    CSTC-salle-de-bain-illustration-pretexte-dimensionnement-conduites-eau-sanitaire

    Une étude du CSTC a récemment révélé que les débits de pointe mesurés dans les installations de distribution étaient très similaires à ceux calculés selon la méthode de dimensionnement décrite dans la norme DIN 1988-300. Cet article fournit de plus amples détails concernant cette méthode rendue obligatoire en Flandre dans le cadre des BBT Legionella. On y explique également comment définir le diamètre intérieur minimal des conduites.

  • e-NIT 244 : fixation de l’étanchéité de toiture à l’acrotère

    CSTC-facade-appartement-avec-acrotere-illustration-pretexte

    La version numérique de la NIT 244, également appelée e-NIT 244, est uniquement disponible en ligne sur le site Internet du CSTC. Grâce à cette numérisation, le groupe de travail émanant du Comité technique ‘Etanchéité’ a la possibilité d’adapter les divers détails et les textes aux évolutions et connaissances nouvelles. Ainsi, quelques précisions ont récemment été apportées concernant le mode de fixation des différents types d’étanchéités à l’acrotère.

  • Efflorescences sur les maçonneries en briques : origine et traitement

    CSTC-principales-efflorescences-en-Belgique

    La surface d’une maçonnerie en briques peut parfois être déparée par des efflorescences. Ces dépôts de cristaux – généralement blanchâtres – sont le plus souvent observés peu de temps après la mise en œuvre, mais ils peuvent également apparaître des mois, voire des années plus tard. D’où proviennent ces dépôts et comment y remédier ? 

  • Estimer la résistance à la compression d’un béton en cas de rénovation

    CSTC-facade-ancienne-beton-prefab

    La norme NBN EN 13791 fournit des méthodes visant à déterminer la résistance en compression du béton dans les ouvrages sur site. Pour évaluer la résistance d’un béton dans un ouvrage ancien, la norme prévoit la réalisation d’essais sur carottes ainsi que la possibilité de combiner des essais en compression avec des essais au scléromètre, mais cette solution connaît de nombreuses limites dans la pratique.

  • ETICS avec revêtements durs : quelles sont les limites d’application ?

    CSTC-application-ETICS

    Le procédé d’isolation par l’extérieur ‘ETICS avec revêtements durs’ a déjà été décrit dans Les Dossiers du CSTC 2015/4.9 et 2015/4.15. Une Note d’information technique sera publiée à ce sujet au plus tard l’année prochaine. Cet article met en lumière les limites de leur domaine d’application. Celles-ci doivent être prises en compte dès la conception.

  • Evacuation séparée des eaux usées et des eaux pluviales

    CSTC_tuyaux_egouttage_separatifs_eaux_pluviale_eaux_usees

    L’évacuation séparée des eaux usées et des eaux pluviales d’une parcelle est vivement recommandée tant en construction neuve qu’en rénovation. Elle est même obligatoire dans certaines Régions (voir tableau). Certaines règles doivent toutefois être respectées. Cet article est consacré aux collecteurs privés, c’est-à-dire aux conduites d’évacuation situées sur les parcelles individuelles.

  • Evaluation de l’état des ouvrages en béton : pourquoi, quand et comment ?

    CSTC-prelevement-poussiere-forage-beton

    Lors de la rénovation de bâtiments et de structures en béton, il est souvent nécessaire de réparer les dégâts subis par le béton. Pour garantir la durabilité des réparations, il faut tout d’abord évaluer l’état de l’ouvrage. Mais pourquoi cette évaluation est-elle si importante ? A quel moment doit-elle avoir lieu ? Et quelle méthode de travail employer ?

  • Fissuration dans les bâtiments due au retrait ou au gonflement des sols plastiques

    CSTC-carte-sols-argile-plastique

    Les sols plastiques (et en particulier les sols argileux) ont pour caractéristique de se rétracter ou de gonfler lorsque leur teneur en eau varie. Ces mouvements engendrent régulièrement des fissures dans les ouvrages aux fondations peu profondes. Quelle est l’origine de ce phénomène ? Quelles précautions prendre pour l’éviter et quelles sont les mesures permettant de stabiliser le bâtiment avant d’envisager les réparations ? Autant de questions auxquelles cet article tente de répondre. 

  • Impact de l’humidité sur les performances thermiques des isolants

    CSTC-mur-exterieur-avec-laine-minerale-encore-visible-illustration-pretexte

    C’est un fait : l’humidité dégrade les performances thermiques des isolants. Certains matériaux mis en œuvre dans un environnement humide sont très peu concernés par cette altération. En revanche, d’autres le sont bien plus, même sans entrer directement en contact avec de l’eau. Quel est dès lors l’impact réel de l’humidité ambiante ? Est-il déjà pris en compte dans le calcul des performances énergétiques ? 

  • Impact environnemental des solutions circulaires

    CSTC-vegatation-arbre-dans-glob-verre-environnement

    De nombreux acteurs du secteur de la construction tentent de mettre en œuvre des solutions circulaires. La circularité ne doit toutefois pas être considérée comme un but en soi, mais plutôt comme une stratégie permettant d’économiser des ressources, de produire moins de déchets et de réduire l’impact environnemental des bâtiments. Il faut en outre rester critique et vérifier si les stratégies circulaires envisagées sont effectivement plus intéressantes d’un point de vue environnemental (ce qui n’est pas toujours le cas).

  • Innovations en matière de protection contre les inondations

    CSTC-inondations-banc-dans-l-eau-illustration-pretexte

    Ecrans de protection, portes et fenêtres étanches à l’eau, digues mobiles ou non, ... les dispositifs de protection d’une habitation contre les inondations sont nombreux, comme l’indique Les Dossiers du CSTC 2021/5.5. Les plus sceptiques objecteront cependant le peu d’innovations à relever dans ce domaine. Les recherches parmi les bases de données de brevets témoignent néanmoins de la grande inventivité qui se cache dans des solutions en apparence peu récentes ainsi que d’un certain nombre de systèmes surprenants.

  • Internet des objets en phase d’exécution : un exemple concret

    CSTC-illustration-pretexte-internet-des-objets

    Les capteurs connectés permettent à l’entrepreneur de suivre et de mesurer en temps réel certaines grandeurs physiques sur chantier. Il est possible, par exemple, d’intégrer des capteurs dans le béton frais pour prédire le délai minimal avant décoffrage et éviter ainsi des coûts excessifs pour la location de matériel. Bienvenue dans le monde des ‘Smart Chantiers’.

  • La décision d’investissement : une approche pratique appliquée à la construction

    CSTC_illustration_ROI_sur_investissement

    Consentir un investissement important – tel que le remplacement d’une machine, le lancement d’une nouvelle activité, l’autoproduction ou l’achat de produits prêts à l’emploi, voire la reprise d’une entreprise – ne se fait pas à la légère. L’analyse approfondie d’un projet d’investissement est essentielle pour prendre la bonne décision.

  • La logistique et la chaîne d’approvisionnement des chantiers

    CSTC-chantier-bureaux-avec-grue

    Dès qu’un projet de construction obtient le feu vert, il n’y a plus de temps à perdre et on se lance en général directement dans les travaux. Par conséquent, il arrive bien souvent qu’on ne consacre pas (ou plus) de temps à la mise en place d’une organisation logistique solide, ce qui entraîne régulièrement des problèmes. Des études montrent que la logistique est responsable de plus de 10 % des coûts de construction. Le potentiel d’amélioration est donc énorme.

  • La méthode des 5S pour une gestion plus efficace de vos outils

    CSTC-niveau-sur-carrelage

    En tant que carreleur, vous utilisez différents types d’outils. Il est donc primordial d’employer et d’entretenir correctement votre matériel, afin d’en prolonger la durée de vie. Par ailleurs, l’utilisation plus efficace de vos outils aura un impact important sur la qualité de votre travail et la rentabilité de votre chantier.

  • La photogrammétrie pour diagnostiquer et mesurer les façades anciennes

    CSTC-illustration-pretexte-photogrammetrie-facades-anciennes-bruges

    Pouvoir générer automatiquement des informations tridimensionnelles à partir de photos : cela est devenu une réalité grâce à la photogrammétrie. Si cette méthode est appliquée aux façades, les tâches de mesurage et de diagnostic deviennent plus aisées.

  • La sécurité incendie : un frein au développement des façades végétalisées ?

    CSTC-pompiers-en-intervention-incendi-facade-feu-fumee

    Le risque de propagation de l’incendie doit être considéré pour tout type de façade. Bien qu’il ne soit pas facile d’évaluer le comportement au feu des façades végétalisées, celles-ci n’échappent pas à la règle. Un entretien régulier, le choix judicieux des composants et l’application des dispositions constructives supplémentaires abordées dans cet article contribuent à réduire le risque de propagation du feu.

  • Le béton dans l’économie circulaire : l’utilisation de granulats recyclés

    CSTC-coupe-dans-beton

    L’économie circulaire permet aux produits et aux matériaux de conserver leur valeur le plus longtemps possible. Elle offre également de nouvelles opportunités pour le béton. Les granulats issus des débris de construction et de démolition peuvent ainsi être recyclés et réutilisés dans du béton. Diverses études prénormatives et projets de recherche y ont été consacrés au cours des dernières années. 

  • Le numérique : un outil pour favoriser l’économie circulaire

    CSTC-integration-BIM-etapes-processus-construction-demolition

    Les nouvelles technologies liées à l’acquisition d’informations, à leur gestion, à leur stockage puis, éventuellement, à leur optimisation représentent une opportunité majeure, pour le secteur de la construction, d’améliorer la circularité des bâtiments tant par la précision et la fiabilité des informations récoltées que par l’amélioration des processus d’échange et de conception.