• Evaluation de l’état des ouvrages en béton : pourquoi, quand et comment ?

    CSTC-prelevement-poussiere-forage-beton

    Lors de la rénovation de bâtiments et de structures en béton, il est souvent nécessaire de réparer les dégâts subis par le béton. Pour garantir la durabilité des réparations, il faut tout d’abord évaluer l’état de l’ouvrage. Mais pourquoi cette évaluation est-elle si importante ? A quel moment doit-elle avoir lieu ? Et quelle méthode de travail employer ?

  • Fissuration dans les bâtiments due au retrait ou au gonflement des sols plastiques

    CSTC-carte-sols-argile-plastique

    Les sols plastiques (et en particulier les sols argileux) ont pour caractéristique de se rétracter ou de gonfler lorsque leur teneur en eau varie. Ces mouvements engendrent régulièrement des fissures dans les ouvrages aux fondations peu profondes. Quelle est l’origine de ce phénomène ? Quelles précautions prendre pour l’éviter et quelles sont les mesures permettant de stabiliser le bâtiment avant d’envisager les réparations ? Autant de questions auxquelles cet article tente de répondre. 

  • Impact de l’humidité sur les performances thermiques des isolants

    CSTC-mur-exterieur-avec-laine-minerale-encore-visible-illustration-pretexte

    C’est un fait : l’humidité dégrade les performances thermiques des isolants. Certains matériaux mis en œuvre dans un environnement humide sont très peu concernés par cette altération. En revanche, d’autres le sont bien plus, même sans entrer directement en contact avec de l’eau. Quel est dès lors l’impact réel de l’humidité ambiante ? Est-il déjà pris en compte dans le calcul des performances énergétiques ? 

  • Internet des objets en phase d’exécution : un exemple concret

    CSTC-illustration-pretexte-internet-des-objets

    Les capteurs connectés permettent à l’entrepreneur de suivre et de mesurer en temps réel certaines grandeurs physiques sur chantier. Il est possible, par exemple, d’intégrer des capteurs dans le béton frais pour prédire le délai minimal avant décoffrage et éviter ainsi des coûts excessifs pour la location de matériel. Bienvenue dans le monde des ‘Smart Chantiers’.

  • La décision d’investissement : une approche pratique appliquée à la construction

    CSTC_illustration_ROI_sur_investissement

    Consentir un investissement important – tel que le remplacement d’une machine, le lancement d’une nouvelle activité, l’autoproduction ou l’achat de produits prêts à l’emploi, voire la reprise d’une entreprise – ne se fait pas à la légère. L’analyse approfondie d’un projet d’investissement est essentielle pour prendre la bonne décision.

  • La logistique et la chaîne d’approvisionnement des chantiers

    CSTC-chantier-bureaux-avec-grue

    Dès qu’un projet de construction obtient le feu vert, il n’y a plus de temps à perdre et on se lance en général directement dans les travaux. Par conséquent, il arrive bien souvent qu’on ne consacre pas (ou plus) de temps à la mise en place d’une organisation logistique solide, ce qui entraîne régulièrement des problèmes. Des études montrent que la logistique est responsable de plus de 10 % des coûts de construction. Le potentiel d’amélioration est donc énorme.

  • La photogrammétrie pour diagnostiquer et mesurer les façades anciennes

    CSTC-illustration-pretexte-photogrammetrie-facades-anciennes-bruges

    Pouvoir générer automatiquement des informations tridimensionnelles à partir de photos : cela est devenu une réalité grâce à la photogrammétrie. Si cette méthode est appliquée aux façades, les tâches de mesurage et de diagnostic deviennent plus aisées.

  • Le béton dans l’économie circulaire : l’utilisation de granulats recyclés

    CSTC-coupe-dans-beton

    L’économie circulaire permet aux produits et aux matériaux de conserver leur valeur le plus longtemps possible. Elle offre également de nouvelles opportunités pour le béton. Les granulats issus des débris de construction et de démolition peuvent ainsi être recyclés et réutilisés dans du béton. Diverses études prénormatives et projets de recherche y ont été consacrés au cours des dernières années. 

  • Le numérique : un outil pour favoriser l’économie circulaire

    CSTC-integration-BIM-etapes-processus-construction-demolition

    Les nouvelles technologies liées à l’acquisition d’informations, à leur gestion, à leur stockage puis, éventuellement, à leur optimisation représentent une opportunité majeure, pour le secteur de la construction, d’améliorer la circularité des bâtiments tant par la précision et la fiabilité des informations récoltées que par l’amélioration des processus d’échange et de conception. 

  • Le scanner laser pour préparer les travaux

    CSTC-illustration-pretexte-scanner-laser-opera-sidney-vue-nocturne

    Le scanner laser offre une précision redoutable lorsqu’il s’agit de mesurer des éléments existants. De plus, la quantité d’informations collectées grâce à cette technologie est considérable si on la compare à celle obtenue par les méthodes de mesure traditionnelles. La préparation des interventions, qu’il s’agisse de travaux de construction ou de rénovation, peut s’en trouver grandement facilitée.

  • Lean Construction : l’amélioration continue

    CSTC-illustration-pretexte-lean-construction-quatre-mains-convergentes-sur-bureau

    Dans CSTC-Contact 2019/3, nous vous présentions les principes du Lean Construction. Les deux premiers principes – l’identification de la valeur ajoutée pour le client et l’élimination des gaspillages – ont été développés dans CSTC-Contact 2019/5. Les deux principes suivants – la garantie d’un processus fluide et continu, et la réalisation du travail selon les souhaits du client – ont été traités dans CSTC-Contact 2020/3. Le présent article est consacré au dernier principe du lean : la recherche de l’amélioration continue. 

  • Les matériaux biosourcés au sein de l’économie circulaire

    CSTC-contribution-facade-verte-emission-co2

    Pour répondre à la demande croissante en matériaux de construction, tout en tenant compte des défis sociétaux et environnementaux, le développement des filières de produits biosourcés est incontournable. Il importe cependant de rester vigilant quant à l’impact environnemental réel de ces produits. 

  • Les outils numériques au service du secteur de la construction

    CSTC-illustration-pretexte-outils-numeriques-construction-smartphone

    La numérisation est omniprésente. Le secteur de la construction n’y échappe pas non plus. Bien que cette évolution rapide continue d’offrir de belles opportunités, le professionnel que vous êtes peut redouter l’arrivée massive des nouvelles technologies. Toutefois, en les choisissant judicieusement et en vous informant à leur sujet, ces outils peuvent vous rendre plus efficace.

  • Les télémètres laser, pour des mesures rapides et précises

    CSTC-illustration-pretexte-telemetre-laser-mesure-rapide

    Grâce à leur rapidité, leur fiabilité et leur utilisation intuitive, les télémètres laser constituent une alternative de choix aux mètres rubans depuis un certain temps déjà. Mais saviez-vous que les télémètres de la génération actuelle offrent encore bien plus de possibilités ?

  • Les unités de démonstration, vos centres d’essai des technologies numériques

    CSTC-illustration-pretexte-unites-demonstration-numerique-homme-portable-ville

    Pour offrir aux professionnels de la construction la possibilité de tester gratuitement les technologies numériques et leurs applications, le CSTC développe actuellement quelques ‘hubs’ de démonstration. Vous pourrez ainsi découvrir par vous-même les avantages et les inconvénients des technologies et prendre des décisions réfléchies et adaptées à votre entreprise.

  • Limiter l’impact environnemental des façades avec bardage en bois

    CSTC-facade-contemporaine-bardage-bois

    Face aux enjeux écologiques actuels, il est important de réduire l’impact environnemental des différents composants de façade. Pour les bardages en bois, il s’agit de sélectionner des essences durables dans le temps, produites localement et avec une géométrie optimisée, de limiter au maximum le nombre de remplacements non indispensables et de procéder à une analyse globale de l’impact relatif à l’isolation et à la structure du bardage.

  • Localiser les outils et engins de chantier à l’aide des systèmes track and trace

    CSTC-illustration-pretexte-engins-chantier-systeme-track-and-trace.

    Les systèmes track and trace servent à géolocaliser tout type d’équipements. Leur coût étant de moins en moins élevé, ils ont gagné en popularité et permettent désormais à l’entrepreneur de connaître en temps réel la position et l’utilisation de l’ensemble de ses outils et engins de chantier.

  • L’entretien : un maillon indispensable dans le cycle de vie des bâtiments

    CSTC-entretien-primordial-menuiseries-exterieures-en-bois

    Pour qu’un bâtiment préserve sa valeur le plus longtemps possible, il faut veiller à ce qu’il reste en bon état durant son utilisation. L’entretien est primordial à cet égard. Une maintenance ou une gestion du cycle de vie bien pensées permettent en effet de prolonger la durée de vie du bâtiment et de récupérer ensuite des matériaux pouvant être réemployés. 

  • L’essor des composites dans le secteur de la construction

    CSTC-montage-pont-materiau-composite

    Matériaux synthétiques renforcés de fibres, les composites offrent de multiples possibilités au secteur de la construction. Ils constituent une alternative intéressante aux matériaux traditionnels tels que le béton et l’acier. On les retrouve ainsi dans le revêtement des façades et des ponts, par exemple.

  • Maintenir les performances des cloisons déplaçables

    CSTC-barriere-incendie-acoutique-deplacable-plafond-suspendu

    Les cloisons intérieures ont un rôle important à jouer en matière d’économie circulaire. En plus de permettre une adaptabilité des espaces, elles peuvent en effet être récupérées et reconditionnées dans d’autres bâtiments. Encore faut-il qu’elles répondent aux exigences de sécurité et de confort, et que ces performances soient maintenues à la suite des démontages et remontages successifs.