• -> 2020/05/03 : CONFINEMENT - Les organismes du secteur informent - Prolongation du confinement

    grillage-avec-inscription-covid-19-illustration-pretexte

    Mise à jour 15/05/20 : le déconfinement est en cours


    Mise à jour 15/04/2020  : le confinement est prolongé jusqu'au dimanche 03 mai 2020.

    Jusqu'au dimanche 05 avril 2020 - Le confinement à partir de ce mercredi midi fait partie des mesures prises par le Gouvernement suite au le Conseil national de Sécurité (CNS) du 17 mars et ce, pour lutter contre la pandémie du Coronavirus.

    Pour le secteur de la construction :

  • Construction - Se former avec les webinars du CSTC

    homme-devant-portable-illustration-pretexte-webinaires-cstc

    Le Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) a annulé ses conférences et formations, comme partout. Aucune raison pour autant de rester inactif. Ces circonstances totalement imprévisibles constituent en soi un défi.

    Confinement … et pourquoi pas aussi formation ?

  • Digitalconstruction.be : votre référence en matière de numérisation

    CSTC-illustration-pretexre-representation-graphique-digitalconstruction

    La transformation numérique offre de nombreuses possibilités au secteur de la construction : le BIM, la numérisation 3D, les drones, la robotisation, la réalité augmentée, … Mais quelles technologies peuvent apporter une valeur ajoutée à votre entreprise ? Quels outils vous aideront à être plus efficace ? Le site Internet digitalconstruction.be du CSTC guide les professionnels de la construction dans la vaste étendue des nouvelles technologies numériques. 

  • Faut-il rincer les installations d’eau potable avant leur mise en service ?

    CSTC-prelevement-echantillon-eau-apres-rincage

    Pour éliminer la saleté présente dans les installations d’eau potable et améliorer la qualité hygiénique de l’eau après une période de stagnation, il est conseillé de rincer les conduites avant leur mise en service. Ces rinçages sont toutefois rarement mis en pratique. En 2019, le Comité technique ‘Plomberie sanitaire et industrielle, installations de gaz’ a demandé au CSTC de mener une campagne d’essais, afin d’évaluer l’utilité de ces rinçages.

  • Recommandations liées à la projection au sol de mousse de polyuréthane

    CSTC-illustration-pretexte-projection-mousse-PU-cantine-musee

    La projection de mousse de polyuréthane pour l’isolation des sols est une technique très largement répandue. On observe néanmoins fréquemment des problèmes de tassements engendrant d’importants dégâts, et ce malgré un cadre de qualité. Le SPF Economie a dès lors subsidié une étude afin d’établir des exigences normatives visant à éviter ces problèmes. Elle a révélé l’impact de l’humidité relative de l’air et de la composition des produits. 

  • Améliorer la qualité sonore d’un local à l’aide d’un enduit acoustique

    CSTC-guitariste-illustration-pretexte-qualite-sonore-enduit-acoustique

    Une réverbération excessive dans un local peut engendrer une ambiance sonore inconfortable et s’avérer stressante et fatigante. Bien que la norme NBN S 01-400-1 ne définisse aucune exigence concernant la qualité sonore des locaux de vie, cet article propose des alternatives aux enduits intérieurs traditionnels avec un aspect esthétique relativement similaire.

  • Applications des matériaux à base de chanvre

    CSTC_maconnerie_blocs_de_chanvre

    On tend aujourd’hui à réduire de plus en plus les émissions des gaz à effet de serre et à utiliser des ressources renouvelables locales. Il est dès lors justifié que l’on cherche à développer et optimiser des matériaux de construction biosourcés (c’est-à-dire d’origine végétale ou animale). De nombreuses équipes mènent depuis quelques années des actions de recherche et de développement dans ce domaine. Le CSTC s’est, quant à lui, consacré notamment aux matériaux à base de chanvre dans le cadre du projet BCC-BAT (*). Cet article aborde les applications de ce matériau dans le secteur de la construction.

  • As a Service : un nouveau modèle d’entreprise circulaire

    CSTC-exemple-systeme-gestion-batiment

    Alors que notre modèle de consommation et de vente actuel est principalement basé sur l’achat unique d’un produit par un utilisateur qui en devient propriétaire, de nouveaux modèles économiques développés récemment consistent à vendre la fonction ou l’utilisation d’un produit plutôt que le produit lui-même. Ces modèles appelés as a Service offrent de nombreuses opportunités pour le secteur de la construction. 

  • Bris des revêtements de soubassement en pierre naturelle

    CSTC-mur-pierre-naturelle

    La pierre naturelle connaît un véritable succès comme parement de mince épaisseur pour les façades ventilées. Malheureusement, elle subit parfois des dégradations, telles que des éclats et des fissurations, et ce le plus souvent au droit des soubassements.

  • Calcul des épaisseurs du verre : qu’apporte la version 2020 de la norme NBN S 23-002-2 ?

    CSTC-facade-vitree-tour-ciel-nuages

    Depuis 2016, la norme belge NBN S 23-002-2 et ses paramètres de calcul des épaisseurs du verre font référence dans le secteur. La version 2020 apporte son lot d’améliorations, notamment en ce qui concerne les petits et les très grands vitrages.

  • Carrelages : à chaque application son mastic

    CSTC-application-joint-mastic-autour-receveur-douche

    Pour parachever son travail, le carreleur est souvent amené à réaliser des joints de mastic. Etant donné que le type de mastic détermine les applications pour lesquelles il peut être utilisé, sa durabilité nécessite un choix judicieux du matériau.

  • Cloquage des revêtements de toitures plates

    CSTC-cloquage-toiture-plate-du-solvant-entre-isolant-et-etancheite

    Il n’est pas rare qu’un cloquage apparaisse dans le revêtement d’une toiture plate. Les causes de ce phénomène peuvent être multiples. Pour en déterminer la cause exacte, il convient tout d’abord de localiser la couche dans laquelle il se manifeste.

  • Collage du vitrage dans les profilés de menuiserie en bois

    CSTC-collage-sur-contrefeuillure-et-parclose

    Coller le vitrage dans le profilé présente certains avantages; cela permet notamment un meilleur équerrage et la réalisation d’ouvrants cachés. Mais cette méthode offre-t-elle également la possibilité de renforcer la résistance des angles ? 

  • Comment éviter la surchauffe de la pierre naturelle collée en façade ?

    CSTC-ville-gratte-ciel-illustration-pretexte-facade-pierre-collee

    Ces dernières décennies, le secteur de la construction assiste à un développement de méthodes innovantes telles que la pose collée d’un revêtement en pierre naturelle sur l’isolation de la façade. Toutefois, pour garantir une durabilité de la pierre et écarter tout risque de décollement, il faut prendre certaines précautions.

  • Comment éviter les dépôts dans les installations de chauffage central ?

    CSTC-tuyaux-chauffage-illustration-pretexte-depot.

    e nos jours, les générateurs de chaleur sont très peu énergivores. Ceci est dû à l’efficacité de leur échangeur de chaleur. Ce dernier transmet en effet de manière optimale le pouvoir calorifique des gaz de combustion à l’eau du système de chauffage. Pour maintenir cette performance dans le temps, il faut toutefois éviter les dépôts incrustants, car ils ont un impact sur la transmission de chaleur et la durée de vie de l’installation.

  • Comment protéger au mieux les bâtiments existants contre les inondations ?

    CSTC-inondation-riviere-en-crue-illustration-pretexte

    D’une manière générale, on s’attend à ce que les changements climatiques entraînent une augmentation de la fréquence et de l’intensité des inondations dans les prochaines années. Il est donc devenu essentiel de construire et de rénover les bâtiments situés en zone inondable de façon à ce qu’ils résistent aux inondations.

  • Comment spécifier un béton suivant les normes NBN EN 206 et NBN B 15-001 ?

    CSTC-coulage-beton

    En juillet 2018, le Bureau de normalisation a publié une nouvelle version de la norme belge NBN B 15-001, complément indissociable de la norme européenne NBN EN 206 portant sur la spécification, les performances, la production et la conformité des bétons. Cet article présente les prescriptions en vigueur pour la spécification des bétons. 

  • Comparaison de systèmes de climatisation durables

    CSTC-manchots-sur-glace-illustration-pretexte-climatisation-durable

    Il est possible de réduire fortement les besoins de climatisation d’un bâtiment par une conception appropriée et l’application de stratégies de refroidissement passives. Malgré tout, il est souvent nécessaire de recourir à un système de climatisation pour garantir le confort thermique durant nos étés de plus en plus chauds. Les systèmes existants présentent toutefois d’importantes disparités en matière de puissance de froid, de confort thermique, de consommation énergétique, de coût et d’impact environnemental. Il est donc essentiel d’en connaître les possibilités et les limites. 

  • Comparaison des traitements contre l’humidité ascensionnelle

    CSTC-traitement-contre-humidite-ascensionnelle-par-injection

    Afin d’évaluer l’efficacité de quelques traitements courants contre l’humidité ascensionnelle (voir également la NIT 252), le CSTC a comparé diverses techniques dans le cadre du projet EMERISDA (Effectiveness of Methods against Rising Damp) mené en collaboration avec des instituts néerlandais et italiens. Plusieurs bâtiments historiques caractérisés par des murs épais, des conditions de séchage parfois difficiles et/ou des teneurs en sels élevées ont été étudiés dans des conditions de chantier. Cet article traite des résultats obtenus grâce aux techniques d’injection et aux méthodes électromagnétiques.

  • Compartimenter l’isolation d’une toiture plate : quels avantages ?

    CSTC-vue-toiture-plate-vegetalise-ville-illustration-pretexte

    La présence d’un pare-vapeur en toiture plate entrave la découverte d’éventuelles infiltrations d’eau, d’autant plus s’il est étanche à l’eau (utilisé comme étanchéité provisoire, par exemple), car il permet alors la dispersion de l’eau dans le complexe. Il est toutefois possible de remédier à cet inconvénient en compartimentant la couche d’isolation à intervalles réguliers. Encore peu courante, cette pratique est abordée dans le cadre de la révision de la NIT 215.