connexion

Veilleconstruction.be

Marbrerie / finitions de la pierre

Le marbre de Rance ou la fierté du métier

Rance, un village paisible situé dans la botte du Hainaut, à quelques pas de la frontière française.

Si aujourd’hui, l’activité industrielle de la localité est relativement calme, il n’en a pas toujours été ainsi. En 1608, le Duc Charles de Croÿ exploitait une carrière à Rance, où l’on y trouvait un marbre de couleur rouge, rayé de veines et de taches blanches et bleuâtres, que l’on polissait avant d’être expédié auprès du Roi du Danemark ou d’autres princes et seigneurs voisins. Peu après, c’est Rubens qui choisit le « marbre rouge belge » pour l’extension de sa maison à Anvers ; mais le marbre de Rance a surtout trouvé sa place dans de grandes constructions telles l’église Saint-Charles à Anvers ou la cathédrale d’Amiens, et même le Château de Versailles où bon nombre de pilastres de la galerie des glaces et de manteaux de cheminées proviennent de Rance.
Au 19ème siècle, Rance devient célèbre pour ses pendulières en marbre ; le support en marbre rouge renfermait une horloge, et l’ensemble trônait fièrement sur les pieds de cheminées des grandes demeures.

 

Lire la suite : Le marbre de Rance ou la fierté du métier

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

Restez au courant, c'est pas demain la veille