connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Gros oeuvre // Informations générales // Risques sismiques en Belgique : comment en tenir compte ?

Risques sismiques en Belgique : comment en tenir compte ?

batiment_degat_tremblement_de_terre

Même si la Belgique ne figure pas parmi les pays européens les plus exposés aux séismes, il convient d’évaluer – à l’aide des Eurocodes – si les bâtiments et les infrastructures sont aptes à résister aux effets d’un tremblement de terre. A la suite de nombreuses discussions menées au sein des commissions de normalisation, notamment celle dédiée à la conception des maçonneries, il nous a semblé intéressant de faire le point sur la question.

Comment caractérise-t-on un séisme ?
La Belgique se trouve en zone d’activité sismique faible, mais non négligeable. Certes, comparativement à la Grèce ou à l’Italie, l’intensité des tremblements de terre en Belgique est environ quatre fois moins élevée, mais ceux-ci peuvent s’avérer destructeurs, en particulier dans les régions de Liège et de Mons. Les séismes y sont néanmoins plus espacés dans le temps, avec une période de retour de 475 ans (*).

Consulter l'article.

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille