connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Construction Durable // PEB

Performance énergétique du bâtiment

Techniques de rénovation énergétique des sols

Les grands principes relatifs à l’isolation thermique des planchers ont été examinés en détail dans l’Infofiche 69.4. Cet article aborde plus particulièrement les techniques de rénovation énergétique des sols existants, lorsque ces derniers séparent un volume chauffé d’un volume non chauffé. En revanche, le cas particulier des planchers mitoyens n’est pas abordé, compte tenu des moindres exigences thermiques les concernant, mais surtout des exigences acoustiques complémentaires requérant une étude spécifique.

Pour toute rénovation complète de la paroi, les réglementations imposent actuellement un coefficient de transmission thermique maximum de 0,30 W/m².K à Bruxelles et en Wallonie, et de 0,24 W/m².K en Flandre, ce qui nécessite une épaisseur d’isolation comprise entre 10 et 20 cm selon le type d’isolant choisi.

Techniques de rénovation énergétique des murs

La rénovation énergétique des murs consiste principalement à accroître leur performance d’isolation thermique et à améliorer leur étanchéité à l’air principalement au droit des raccords avec les menuiseries. En partie courante, l’étanchéité à l’air est généralement assurée par l’enduit intérieur. Atteindre le niveau d’ambition souhaité à l’aide de matériaux d’isolation ‘traditionnels’ nécessite l’ajout d’une ou plusieurs couches d’isolation supplémentaires de l’ordre de 12 à 20 cm d’épaisseur au total.

On distingue plusieurs concepts d’isolation thermique en fonction de la typologie du mur porteur, de la situation projetée pour ce dernier par rapport au volume protégé et de l’influence sur l’aspect esthétique. Une combinaison de techniques d’isolation n’est pas exclue et peut même s’avérer pertinente.

Techniques de rénovation des toitures plates étanches

Rénover une toiture plate ne revient pas simplement à appliquer une nouvelle couche d’étanchéité. En effet, l’entrepreneur d’étanchéité doit tout d’abord examiner l’ensemble du complexe toiture afin de repérer les éventuels problèmes et de proposer des solutions. Par aileurs, dans le contexte énergétique actuel, il est impensable de rénover une toiture sans vérifier si celle-ci est suffisamment isolée thermiquement. Cet article présente un certain nombre de scénarios de rénovation spécifiques aux différents complexes toitures.

 

Rénovation des fenêtres existantes

Une étanchéité à l’air correcte et une bonne isolation thermique permettent de réduire les déperditions thermiques des fenêtres et, par conséquent, d’augmenter leurs performances énergétiques et le confort des occupants. Il faudra agir sur le châssis ou sur le vitrage, selon que l’on souhaite améliorer respectivement l’étanchéité à l’air ou l’isolation thermique.

Rénovation énergétique des toitures à versants

Lorsqu’un nouveau propriétaire acquiert une maison existante, l’une des premières mesures qu’il envisagera pour améliorer son confort et agrandir l’espace de vie sera de prendre possession du volume sous les combles et d’isoler la toiture. Au vu des enjeux énergétiques actuels, il pensera souvent aussi à améliorer l’étanchéité à l’air et à fixer des panneaux solaires.

Sous-catégories

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille